Lidl, Aldi, Carrefour, Gémo, Beaumanoir… 25 repreneurs potentiels pour la reprise des activités de La Halle
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Lors d’un point presse effectué ce jeudi 11 juin, Patrick Puy, PDG du groupe Vivarte, a confirmé avoir reçu de nouvelles offres de reprise pour l’enseigne La Halle. Ainsi, 25 potentiels repreneurs seraient intéressés par l’acquisition de plusieurs magasins. La présentation de ces offres devrait se dérouler à la fin du mois de juin au Tribunal de Commerce de Paris.

Placée en redressement judiciaire début juin, l’enseigne La Halle avait reçu les offres de sept repreneurs potentiels il y a quelques semaines. Ce jeudi 11 juin, Patrick Puy, PDG du groupe Vivarte a annoncé, lors d’une conférence de presse, que 25 repreneurs se sont positionnés pour reprendre une majorité de point de vente. “Le dépôt définitif des offres s’est clôturé avant-hier. 25 offres ont été déposées. À ce stade, il est difficile de dire combien de magasins seraient concernés. Mais selon nos premiers éléments, au moins 607 boutiques seraient reprises sur les 830 que compte La Halle. Cela représente 3 836 salariés travaillant dans les points de vente de l’enseigne”, détaille Patrick Puy. À cela s’ajouteraient 150 postes conservés sur 491 au siège et 50 personnes sur 495 au sein des entrepôts. “Le plan social ne concernerait donc qu’un peu plus de 1 500 personnes. Mais ces chiffres ne peuvent qu’être améliorés jusqu’au 24 juin soit 48 heures avant l’audience au tribunal qui devrait probablement avoir lieu le 28 ou 29 juin. C’est clairement notre objectif d’améliorer ces offres”, insiste Patrick Puy.

À LIRE AUSSI : En redressement judiciaire, La Halle joue sa survie

De nouveaux acteurs

Lors du premier tour de table, fin mai, sept repreneurs potentiels s’étaient manifestés pour acquérir  des magasins La Halle. À l’époque, le groupe Beaumanoir, Chausséa, Besson, Gémo ou encore Lidl s’étaient montrés intéressés. “D’autres acteurs du retail alimentaire se sont depuis positionnés. Aldi et Carrefour ont ainsi formulé des offres permettant d’atteindre une reprise de 607 magasins au total (contre un peu plus de 480 il y a deux semaines, ndlr.)”, affirme Patrick Puy. Si le PDG de Vivarte a refusé de donner plus de précisions sur le nombre de points de vente potentiellement repris par chacun des acteurs cités, il a indiqué que les retailers alimentaires – Lidl, Aldi et Carrefour – reprendraient à eux trois au minimum 200 unités. Selon nos confrères de France Inter, le groupe Beaumanoir se serait par ailleurs positionné pour la reprise de 370 boutiques, Chausséa sur 158 points de vente tandis que le chausseur Besson aurait des vues sur une soixantaine de boutiques. Gémo, quant à lui, souhaiterait mettre la main sur une vingtaine de magasins. Autant de chiffres que Patrick Puy s’est refusé de confirmer dans l’espoir que chacun des repreneurs “augmentent leurs offres. Je ne veux rien figer dans le marbre”, martèle-t-il. Prochaine étape pour l’enseigne : l’audience de présentation des différentes offres qui devrait se tenir d’ici la fin du mois de juin. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Fermer le menu