En redressement judiciaire, La Halle joue sa survie
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Filiale du groupe Vivarte, l’enseigne La Halle vient d’être placée en redressement judiciaire. Les futurs acquéreurs ont jusqu’au 9 juin prochain pour se faire connaître.

Propriété de Vivarte, l’enseigne La Halle vient d’être placée en redressement judiciaire. La direction prévient que l’entreprise n’est pas pour autant en cessation de paiement. Le passage de la procédure de sauvegarde au redressement judiciaire permet à La Halle de gagner un peu de temps dans la recherche de nouveaux acquéreurs. Ils avaient jusqu’au lundi 25 mai dernier pour faire une offre. Ils ont désormais jusqu’au 9 juin prochain.

A LIRE AUSSI : Camaïeu placé en redressement judiciaire

Le groupe avait fait savoir que sept acquéreurs potentiels s’étaient jusque-là signalés. Deux offres sérieuses sont actuellement en lice. Celle du groupe Beaumanoir et celle de Chausséa. Pour le reste, comme le souligne Jean-Louis Alfred de la CFDT Vivarte, ce sont essentiellement des lettres d’intention :  “L’offre de Chausséa partirait sur une reprise de 100 magasins chaussures tandis que celle de Beaumanoir comprendrait 366 magasins : 330 pour La Halle et le reste pour les marques existantes du groupe breton.” Du côté de la direction, on estime que ces chiffres sont justes à quelques unités près, mais que ces offres demanderont à être confirmées lors de la nouvelle date limite du dépôt des offres, induite par le changement de régime, à savoir le redressement judiciaire.

Syndicats et direction en désaccord sur le nombre de licenciements

“Patrick Puy, le PDG du groupe Vivarte, table sur quelque 2 100 salariés licenciés. Nous sommes plus, de notre côté, autour de 3 500 salariés laissés sur le carreau. Car les chiffres de la direction ne prennent pas en compte les dépôts logistiques ou encore le siège social”, précise la CFDTDe son côté, la direction se veut prudente : “Il est encore trop tôt pour s’exprimer sur le périmètre final de La Halle. Comme l’a dit Patrick Puy lors de son point presse la semaine dernière, les premiers projets présentés permettraient la reprise de 502 magasins sur un total de 830. 2 196 personnes, à ce jour, ne seraient pas reprises, personnels des entrepôts et du siège inclus. Des discussions sont bien en cours avec un logisticien pour la reprise des dépôts logistiques. Le contenu des offres peut encore évoluer jusqu’au 9 juin, en voyant par exemple arriver de nouveaux repreneurs. Nous ne comprenons donc pas très bien les chiffres avancés plus haut ”, précise-t-on à la direction du groupe.

106 ME de perte de CA

“La Halle [a conclu] l’exercice 2019 avec un chiffre d’affaires de 847 millions d’euros et des signes de reprise encourageants, tels que la hausse du chiffre d’affaires du textile (+2,5 % sur l’année 2019 dans un marché négatif) et des magasins mixtes habillement et chaussure”, précisait l’enseigne en avril dernier. A cette même période, la filiale de Vivarte avait estimé à 106 millions d’euros la perte de chiffre d’affaires entre le 15 mars, date du début du confinement et le 11 mai dernier.

A LIRE AUSSI : Les soldes officiellement décalées au 15 juillet

Laisser un commentaire

Fermer le menu