Covid-19 : 30 % de ventes en moins pour Fnac Darty
Temps de lecture estimée : 3 minutes

L’enseigne vient de publier ses résultats sur le premier trimestre. Au total, Fnac Darty enregistre une perte de chiffre d’affaires de 7,9 %. Parallèlement, une forte croissance du e-commerce a été constatée pendant cette période de confinement.

Avec la quasi totalité de son parc de magasins fermés, Fnac Darty enregistre logiquement une perte de chiffre d’affaires sur les trois premiers mois de l’année. Ainsi, l’enseigne vient de publier ses résultats concernant le premier trimestre. Sans surprise, si le chiffre d’affaires atteint 1,4 million d’euros, une baisse de 7,9 % en données publiées et de 10,3 % en données comparables est constatée. Depuis mi-mars, date du début du confinement, les ventes du groupe ont reculé d’environ 30 %. “En janvier et février, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 2,8 % en données publiées et stable en données comparables, dans un contexte de consommation marqué par la prolongation des grèves en France en janvier et un raccourcissement de la période de soldes”, souligne la Fnac dans un communiqué.

À LIRE AUSSI : Covid-19 : Amazon prolonge la fermeture de ses entrepôts 

Forte hausse du e-commerce

Si quasiment tout le parc de magasins Fnac Darty est à l’arrêt, le groupe constate une forte progression de son activité e-commerce. Les ventes sur le site Internet ont doublé la dernière quinzaine de mars dans tous les pays où la marque est présente. “Grâce à l’agilité de son modèle omnicanal unique, Fnac Darty a réaffecté rapidement ses ressources pour renforcer ses capacités digitales et ses activités de services. Le groupe s’est appuyé sur ses plates-formes e-commerce puissantes, qui représentaient déjà 20 % de son chiffre d’affaires en 2019 et qui sont dimensionnées pour supporter de très fortes sollicitations”, insiste Fnac Darty. L’enseigne a adapté ses centres logistiques afin de veiller à la sécurité de ses collaborateurs mais aussi pour répondre à la demande. La gratuité de la livraison à domicile pour tous les achats supérieurs à 20 euros sur les sites Fnac et Darty ont permis de soutenir la dynamique des ventes en ligne qui ont augmenté de près de 19 % sur le premier trimestre. Toutefois, la perte de chiffre d’affaires en magasins a contraint le groupe de revoir ses objectifs à la baisse sans pour autant les préciser. “L’évolution de la crise sanitaire liée à la propagation du Covid-19 reste pour le moment incertaine et ses conséquences sur l’économie mondiale difficile à quantifier. L’amplitude de l’impact sur les activités du groupe en 2020 dépendra de la durée du confinement, de la capacité du groupe à poursuivre la livraison à domicile et du rythme de reprise de la consommation post-confinement. À date, Fnac Darty n’est donc pas en mesure de mettre à jour ses objectifs 2020 et à moyen terme”, souligne le communiqué.

À LIRE AUSSI : Coronavirus : comment les enseignes sont-elles passées au 100 % e-commerce ?

Plan d’adaptation

Quoi qu’il en soit, l’enseigne a déployé un plan afin de s’adapter à ce nouveau contexte notamment en réaffectant certaines ressources du groupe afin de renforcer les capacités digitales et assurer la poursuite de ses activités de services comme le SAV et la livraison. Le groupe a par ailleurs déployé le chômage partiel qui concerne 80 % de ses effectifs français et fait appel au Prêt garanti par l’État à hauteur de 500 millions d’euros afin de renforcer ses liquidités. Enfin, le conseil d’administration de Fnac Darty a retiré la proposition de versement de dividende de 1,50 euro par action au titre de l’exercice 2019 et ne procédera pas à des rachats d’actions en 2020.

“Depuis le début de la crise du Covid-19, notre priorité a été de garantir la sécurité de nos collaborateurs et de nos clients, par des procédures très rigoureuses. Face à la nécessité de prendre des décisions particulièrement lourdes, la qualité du dialogue social au sein du groupe et l’engagement des collaborateurs nous ont permis d’être au rendez-vous des attentes de nos clients et de leur permettre ainsi de mieux vivre cette période”, estime Enrique Martinez, directeur général de Fnac Darty.

Laisser un commentaire

Fermer le menu