L’alimentaire de plus en plus représenté dans l’e-commerce mondial
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Dans l’un de ses derniers baromètres, l’institut Kantar révèle que l’Asie reste le plus grand consommateur de courses alimentaires sur le Web. Bien loin devant les États-Unis ou encore l’Europe.

La part de l’e-commerce dans l’alimentaire ne cesse de croître à l’échelle mondiale. C’est ce que révèle une dernière étude Kantar qui fait état d’une part de 7,5 % des dépenses alimentaires. Cette croissance est portée par le marché asiatique, “qui représente désormais 45 % du total des ventes en ligne de produits de grande consommation”, révèle l’institut d’études, soit tout de même, près du double de celle des États-Unis ou de l’Europe. Ainsi, globalement, près de 40 % des consommateurs auront utilisé des sites marchands en 2021 pour faire leur course. Ils étaient 37 % en 2020 et 31,6 % en 2019. Et Kantar de préciser que la fréquence des achats alimentaire en ligne a également augmenté. “En moyenne, [les consommateurs] ont effectué 10,4 fois leurs courses en ligne en 2021, contre 8,7 fois en 2020 et 6,9 fois en 2019. 44,2 % des Asiatiques font désormais leurs achats alimentaires en ligne, contre 41,7 % en 2020, un taux qui atteint 88,8 % en Chine continentale et 87,1 % en Corée du Sud. En Europe occidentale, le taux plafonne à 35,2 %.”

À LIRE AUSSI : Le commerce spécialisé en hausse pour la première fois de l’année

Globalement, les ventes en ligne de produits alimentaires ont ainsi augmenté de plus de 15 % en 2021 alors que, parallèlement le marché mondial de l’alimentaire ne progresse que de 2,1 %. Pour Kantar, un taux de nouveau conforme à 2 % enregistré lors des 5 années qui ont précédé la pandémie, “en partie dû au fait que les dépenses transférées du hors domicile vers le domicile à partir de 2020, se sont maintenues en 2021”, remarque l’institut d’étude. Comme le souligne Stéphane Roger, directeur Global Shopper & Retail de la division Worldpanel de Kantar, l’e-commerce reste incontestablement le grand gagnant, “avec une croissance trois fois plus rapide que le deuxième meilleur circuit performant.”

Et ce dernier d’ajouter : “L’Asie est loin devant toutes les autres régions en matière d’innovation et d’utilisation du e-commerce pour l’achat de produits de grande consommation. Les principaux marchés occidentaux ont beaucoup à apprendre s’ils désirent poursuivre leur croissance sur le marché du e-commerce.”

À LIRE AUSSI : L’habillement reprend des couleurs en avril

Laisser un commentaire

Fermer le menu