Et les enseignes préférées des Français sont…
Temps de lecture estimée : 2 minutes

À l’occasion de la publication de sa traditionnelle étude annuelle, EY-Parthenon révèle les marques qui trustent le podium dans le cœur de nos concitoyens.

And the winner is ? Leroy Merlin ! Et sur tous les secteurs confondus, “avec le plus fort taux de fans : 44 %”, note EY-Parthenon. L’enseigne devance ainsi Décathlon, le grand vainqueur des années 2019 et 2020. À noter que le top 6 reste inchangé avec la présence d’Amazon, d’Ikea, de McDonald’s et de la Fnac. Pour la première fois Picard et Grand Frais rejoignent le top 10. Ce qui confirme “l’intérêt croissant des Français pour les enseignes d’alimentation spécialisée, y compris durant la crise de la Covid-19”, note le conseil en stratégie. Sur les lauréats des 16 secteurs étudiés, 11 sont parvenus à faire progresser leurs taux de fans durant la crise. Seuls Decathlon et Leclerc enregistrent un repli notable, tout en conservant une très forte avance sur leurs concurrents.

A LIRE AUSSI : Ikea abandonne son catalogue papier à partir de l’été 2021

Parmi les grands enseignements tirés par l’étude, tout d’abord, le fait que la covid semble avoir renforcé les enseignes leaders dans le cœur des Français. “Peut-être parce qu’elles ont su les accompagner mieux que quiconque durant la crise, en accélérant très fortement sur les canaux digitaux”, note EY-Parthenon. Et le conseil de poursuivre : “deux critères influencent plus fortement la perception globale d’une enseigne : la qualité de l’offre et la confiance.”  L’offre exclusive reste le ticket gagnant pour faire la différence sur la qualité et la confiance. À l’image de certaines enseignes mono-marques (Ikea, Picard, Histoire d’Or, Zara, Kiabi, Yves Roche) ou des marques intégrées en distribution (Nike, Adidas, Apple, Swarovski) ou des distributeurs ayant renforcé leur propre marque comme Decathlon, Sephora ou bien Leroy Merlin.

A LIRE AUSSI : Sephora compte ouvrir 260 points de vente outre-Atlantique en 2021

Autre constat, et non des moindres, les pure-player web peinent encore à s’inscrire durablement dans le cœur des consommateurs. “Amazon reste le seul acteur web à figurer dans le top 50 en taux de fans tous secteurs confondus. Zalando est le 2ème acteur mais ne figure qu’à la 54ème place, suivi par Cdiscount et Ali express aux 61ème et 62ème places du classement général en taux de fans”, explique EY-Parthenon. Crise sanitaire oblige, la livraison commence à marquer son territoire. Sur les principales plates-formes de livraison, Uber Eats entend bien creuser l’écart. Son taux de fan est passé, en un an, de 1,8 % à 5 %. Sans doute pour l’étude, le résultat d’une campagne publicitaire agressive couplée à une expansion de son maillage géographique. Mauvaise nouvelle également, dans ces enseignements, pour la mode adulte qui s’enfonce un peu plus dans la crise. “Seules 2 plates-formes web (Amazon, Vinted) et 2 leaders de la mode enfants (Kiabi Enfants, Petit Bateau) obtiennent un score de promotion nette positif”, conclut le conseil en stratégie.

A LIRE AUSSI : Amazon : “Les clients vont dans les magasins physiques et y retourneront quand ils le pourront”

Laisser un commentaire

Fermer le menu