Carrefour porté par les achats “paniques” des consommateurs
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Le groupe dirigé par Alexandre Bompard affiche, sur le premier trimestre 2020, un CA de plus de 19 milliards d’euros, en hausse de 7,8 %. Carrefour fait mieux que résister à la crise sanitaire notamment via sa branche alimentaire qui bondit de presque 10 %.

Acteur majeur de la grande distribution, Carrefour vient de publier ses revenus pour le premier trimestre 2020. Force est de constater que le groupe a profité à plein de la crise sanitaire. Sur les trois premiers mois de l’année, Carrefour a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 19 milliards d’euros, en progression de 7,8 %. A noter que la branche alimentaire a enregistré une hausse de presque 10 % sur la période. Le e-commerce alimentaire bénéficie fortement du contexte et affiche une croissance de +45 % au T1”, précise le groupe avant de poursuivre : “En France, le chiffre d’affaires du T1 2020 est en hausse de +4,3 % (+5,9 % en alimentaire).” Sur les trois premiers mois 2020, le CA hexagonal du groupe a atteint un peu moins de 9,3 milliards d’euros.

A LIRE AUSSI : Auchan renonce aux loyers de ses magasins fermés

“Tous les formats de magasins et le e-commerce ont bénéficié de cette dynamique très soutenue dans l’alimentaire. Le trafic et les paniers moyens ont atteint des niveaux record”, explique Carrefour. A noter, que dans un second temps, celui du confinement, les magasins supermarchés ont profité du comportement erratique des consommateurs pour afficher des hausses de revenus de plus de 6 %. Durant le confinement, les consommateurs se sont ainsi tournés vers ces magasins plus proches et accessibles de leur domicile.

“Le groupe réitère les orientations du plan stratégique Carrefour 2022 et confirme l’ensemble de ses objectifs opérationnels et financiers”, précise Carrefour. Parmi les objectifs financiers du groupe, on retiendra les ambitions de l’enseigne d’atteindre un CA de 4,2 milliards d’euros dans l’e-commerce alimentaire en 2022 et de 4,8 milliards d’euros pour les produits bio sur la même période.

A LIRE AUSSI : Casino épargné par la crise sanitaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu