Tesco s’ouvre au co-working
Temps de lecture estimée : 2 minutes

En partenariat avec le groupe suisse IWG, spécialisé dans le travail hybride, le groupe de distribution britannique va transformer ses mètres carrés disponibles en espaces de bureau.

Les premiers bureaux verront le jour à New Malden, dans la banlieue sud de Londres. Dans l’un de ces magasins historiques, Tesco en partenariat avec le suisse IWG doit prochainement convertir les mètres carrés disponibles du groupe de distribution en espaces de co-working. Au niveau de la mezzanine supérieure du magasin, c’est ainsi plus de 350 m² qui seront agencés en douze “open desks”, trente espace de co-working et une salle de réunion. “Entreprises et particuliers pourront accéder aux espaces de travail dès la mi-mai, en s’inscrivant sur la plateforme IWG. Les clients pourront accéder au wifi, au café du magasin et au confort d’un espace de travail privé”, explique IWG. Derrière cette mise en place, les conséquences de la pandémie qui ont vu les entreprises réduire la voilure de leurs sièges sociaux en raison du télétravail. Dans ce cas précis, Tesco voit surtout la possibilité de recycler ses mètres carrés inutilisé, tandis que les entreprises évitent à leurs salariés des temps longs de transport entre le centre de Londres et la banlieue.

À LIRE AUSSI : Carrefour sur Sandbox : coup de com’ ou stratégie à long terme ?

Si ce partenariat est le premier du genre entre Tesco et IWG, d’autres sites de co-working développés par le spécialiste suisse devraient prochainement voir le jour dans le sud de Londres (au stade de Twickenham) ainsi qu’à la nouvelle centrale électrique de Battersea. “La croissance du réseau d’IWG s’est de plus en plus concentrée sur les zones périurbaines, mettant l’accent sur la demande de solutions d’espace de travail au cœur des communautés locales”, explique IWG avant d’ajouter : “77 % des employés déclarent qu’un lieu de travail plus proche de chez eux est indispensable pour envisager un prochain déménagement. Les travailleurs étant quatre fois plus susceptibles de choisir un bureau près de chez eux, qu’en centre-ville.”

Pour Tesco, l’opportunité de faire venir des salariés dans ses hypermarchés, est moyen de fidéliser ses clients. “Nous sommes ravis de travailler avec IWG pour offrir à nos consommateurs la possibilité de travailler de manière plus flexible depuis leur magasin de proximité Tesco. Nous serons intéressés de voir comment ils réagissent à cette nouvelle opportunité”, note, de son côté, Louise Goodland, responsable des partenariats stratégiques chez Tesco.

À LIRE AUSSI : 2MX Organic et InVivo associés sur la distribution durable et responsable

Laisser un commentaire

Fermer le menu