Résultats en demi-teinte pour le groupe LDLC
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Les effets du Covid-19 se sont fait sentir sur les derniers résultats annuels du spécialiste en high-tech et matériel informatique. Avec un chiffre d’affaires en baisse de 2,8 %, LDLC reste confiant sur son prochain exercice en précisant qu’il a renforcé ses liquidités via un PGE d’un montant de 18 millions d’euros.

Sur son exercice décalé 2019-2020, LDLC aura enregistré un CA de 493,4 millions d’euros en repli de 2,8 %. “Pour rappel, le 1er semestre avait été impacté par des effets négatifs du repositionnement stratégique, aujourd’hui achevé, de l’offre Materiel.net”, précise le groupe. Avant de poursuivre : “Le dynamisme des activités observé sur le 2nd semestre a été en partie pénalisé par le début des effets contrastés de la crise sanitaire sur les différentes activités du groupe au 4ème trimestre 2019-2020.”

A LIRE AUSSI : LDLC met la main sur le site Top Achat

Un PGE de 18 millions d’euros

Bon point, le CA des boutiques LDLC progresse pour atteindre 66,7 millions d’euros, soit une augmentation de 11,2 % sur un an. A noter que le groupe peut désormais compter sur 51 magasins en France contre 42 un an auparavant. “Les activités BtoB enregistrent un CA de 162,3 millions d’euros sur 2019-2020, stable par rapport à l’exercice précédent”, précise le groupe. Par ailleurs, LDLC s’appuie désormais sur un panier moyen de 426 euros, en hausse de 9,5 %. Face à la crise sanitaire et comme beaucoup d’acteurs économiques, le groupe a, pour sécuriser ses liquidités, obtenu un prêt garanti par l’État (PGE) d’un montant de 18 millions d’euros.

Prévision de CA 2020-2021 en hausse de 20 %

Confiants, les dirigeants estiment être en mesure de réaliser un CA de 600 millions d’euros sur l’exercice 2020-2021, en hausse de 20 %. Le groupe vise également un excédent brut d’exploitation (EBE) de 33 millions d’euros pour la même période.

A LIRE AUSSI : LDLC.com continue sa stratégie de naming

Laisser un commentaire

Fermer le menu