Produits français : les enseignes de grande distribution signent une charte d’engagements
Temps de lecture estimée : 3 minutes

Le gouvernement vient de dévoiler qu’une dizaine d’enseignes de grandes distribution ont signé, lundi 9 novembre, une charte d’engagements de mise en avant de produits frais, français et locaux dans leurs magasins. Une charte commune a été pensée pour rendre visible ces produits.

Durant le premier confinement au printemps dernier, les enseignes de grande distribution s’étaient engagées dans la promotion de produits locaux et français. Une réflexion qui devrait perdurer puisqu’une dizaine d’enseignes de grande distribution viennent de signer une charte d’engagements de mise à en avant des produits frais et locaux dans leurs magasins. “La charte a été présentée dans le prolongement des États généraux de l’alimentation (EGA) et pour inscrire dans la durée la solidarité qui s’est opérée le long de la chaîne alimentaire depuis le début de la crise sanitaire”, indique le gouvernement dans un communiqué de presse.

À LIRE AUSSI : Coronavirus : “Les enseignes de grande distribution ont l’opportunité de séduire de nouveaux consommateurs”

Bannière commune

Cette charte, présentée par Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, a été signée par les plus gros acteurs de la grande distribution. Ainsi, E.Leclerc, Carrefour, Intermarché-Netto, Système U, Auchan Retail France, Casino, Monoprix & Franprix, Lidl, Cora Supermarchés Match ou encore Aldi France ont adhéré à cette charte. “Concrètement, les produits seront mis en valeur dans les étals des supermarchés, sur les sites Internet grâce à une bannière commune à toutes les enseignes ‘Engagement, provenance et fraîcheur : plus près de vous et de vos goûts’”, insiste le gouvernement.

À LIRE AUSSI : Face à Amazon, Intermarché lance un drive solidaire

Actions concrètes

Via cette nouvelle charte, les acteurs de la grande distribution s’engagent à mettre en œuvre un certain nombre d’actions tout au long de l’année afin de permettre aux consommateurs d’avoir accès à une information plus claire et plus transparente. Parmi elles, les enseignes devront rendre visibles et accessibles les mentions d’origine des produits, notamment celles garantissant la traçabilité des étapes de production et de transformation en France développées par les interprofessions ou encore valoriser les produits frais dans les rayons, les catalogues et les sites Internet. “Par exemple, dans les rayons de fruits et légumes, des mises en avant de produits de saisons pourront être faites régulièrement selon la politique des enseignes, via des stands dédiés avec de l’information donnée au consommateur sur les fruits et les légumes présentés, sur la façon dont ils ont été produits avec le cas échéant des recettes pour les cuisiner”, souhaite le gouvernement. Enfin, les enseignes devront aussi mettre en avant des produits locaux par exemple en donnant la parole à des producteurs ou des éleveurs lors d’animations spécifiques.

À LIRE AUSSI : La grande distribution en quête de proximité

Mise en place progressive

Si cette charte entre en vigueur dès le 9 novembre pour un an, l’ensemble de ces actions seront déployées progressivement, dès la fin février 2021. Une semaine de lancement devrait être organisée entre le 27 février et le 7 mars.

“Je salue la signature de cette charte, dont l’objectif est de pérenniser cette tendance à la consommation de produits frais et de produits locaux observée pendant le premier confinement. Les commerces de proximité le font déjà. Il faut donc renforcer la mise en valeur de ces produits dans les rayons de la grande distribution. Consommer des produits frais est ce qu’il y a de mieux pour la santé ! Cette charte est aussi un appel au consommateur car l’acte d’achat est un acte citoyen, a affirmé Julien Denormandie.

De son côté, Alain Griset abonde : “Nous allons poursuivre cette démarche auprès des commerces de proximité, des artisans qui valorisent déjà au quotidien ces produits et jouent un rôle crucial et complémentaire à celui de la grande distribution.”

Laisser un commentaire

Fermer le menu