Monoprix s’engage pour le bien-être animal

Monoprix s’engage pour le bien-être animal

Temps de lecture estimée : 2 minutes

Fin juin, l’enseigne de distribution a été primée lors des Trophées du bien-être animal, organisé par l’association CIWF. Monoprix a ainsi reçu un Poulet d’Or récompensant son engagement en faveur du bien-être des poulets de chair. D’ici 2026, le réseau souhaite en améliorer les conditions d’élevage et d’abattage.

À l’occasion de la remise des Trophées du bien-être animal, organisée par l’association CIWF, Monoprix a été récompensé d’un Poulet d’or pour sa politique d’approvisionnement responsable. La marque devient ainsi la “première enseigne française généraliste à s’engager pour le Better Chicken Commitment”, souligne un communiqué. Cet appel, créé par 28 ONG européennes, vise à améliorer les conditions d’élevage et d’abattage des poulets de chair en respectant le choix d’espèces à croissance plus lente et donc plus robustes mais également en garantissant un environnement incitant les comportements naturels (favoriser la lumière naturelle, mise en place perchoirs, suppression des cages, etc.)

Démarche qualité

D’ici 2026, Monoprix entend que 100 % de ses approvisionnements en poulets de chair frais et commercialisés sous sa marque propre soient concernés par cette démarche.  “Nous avons la volonté de progresser dans une réelle démarche qualité et de respect du bien-être animal pour proposer à nos clients une offre plus responsable. Notre enseigne porte ainsi une attention particulière aux conditions de fabrication et d’élevage des produits proposés dans ses magasins, pour continuer de rendre le bon accessible à tous !”, insiste Yann Chamielec, chef du département qualité de l’enseigne.

À LIRE AUSSI : Jean-Paul Mochet, nouveau président de Monoprix

Engagement croissant

Monoprix a pris des engagements concrets sur cette problématique. Depuis 2014, le réseau s’assure de la traçabilité de son lait via une sélection de fermes françaises engagées en matière de bien-être des vaches laitières. L’année dernière, tous les magasins de l’enseigne ont commencé à commercialiser les œufs bio de la marque PouleHouse et les poulets de rôtisserie ont bénéficié d’un nouveau cahier des charges. Ces produits “sont désormais originaires du Sud-Ouest, 100 % bio, garantis alimentés sans OGM et élevés sans traitement antibiotique”, détaille l’enseigne. Un engagement croissant que Monoprix poursuit également sur la mode. “Après la suppression de l’angora en 2016, le mohair sera supprimé de toutes les collections dès l’année prochaine”, assure le réseau.

Laisser un commentaire

Fermer le menu