Monop’ se réinvente et adopte de nouveaux codes
Crédit : Alain Potignon / Monoprix

Monop’ se réinvente et adopte de nouveaux codes

Temps de lecture estimée : 2 minutes

L’enseigne destinée aux clients urbains teste un nouveau modèle. Monop’ vient ainsi de rénover deux de ses magasins parisiens avec un format qui mise sur les produits en vrac et sur une offre de restauration prête à consommer plus importante. Décryptage.

Lancé en 2005, le concept Monop’ se refait une beauté. Souhaitant répondre au mieux aux attentes de ses clients urbains, ultra exigeants et bien souvent pressées, l’enseigne vient de finaliser la rénovation de deux de ses points de vente. Au menu : un concept épuré, qui fait la part belle aux produits frais, en vrac et bios. Les deux premiers magasins sous ce nouveau format ont ainsi ouvert leurs portes le 9 octobre dans les 7e et 16e arrondissements de Paris. “Toutes les prochaines ouvertures intègreront ce nouveau concept et d’ici 2020, ce sont plus de 10 magasins qui auront été réalisés”, détaille le réseau.

 

À LIRE AUSSI : Jean-Paul Mochet, nouveau président de Monoprix

 

Un partenaire historique aux manettes

Ce nouveau modèle a été imaginé en collaboration avec Moez-Alexandres Zouari, président directeur général du groupe distribution. Ce partenaire franchisé historique du groupe Casino, maison-mère de Monoprix, vient d’ailleurs de racheter 43 % des parts de Picard.

 

“Nous sommes très fiers d’avoir co-conçu ce nouveau concept Monop’ qui place une offre et des partenariats innovants au cœur de son positionnement. Ce format est particulièrement adapté au développement en franchise”, affirme-t-il.

 

Services

Pour construire ce nouveau format de magasin, Monoprix a en effet conclu de nombreux partenariats dans l’optique de faciliter la vie des clients. Sont ainsi testés des borne libre-service Scan-Up pour permettre aux clients de scanner leurs produits et d’en découvrir les informations nutritionnelles ainsi que la diffusion de recettes simples avec la liste de courses associée grâce à la start-up Jow. Au niveau de l’offre, Monop’ accueille aussi des pure-players reconnus pour leurs savoir-faire comme Bergamotte pour les fleurs, Le Petit Ballon pour le vin ou encore Tap & Go pour commander et préparer des cocktails sur place. L’accent est également mis sur la consommation responsable avec le déploiement de 75 références de produits secs bio en vrac. L’offre à emporter est aussi complètement repensée “afin de proposer aux clients une cuisine plus fraîche et inspirante”, détaille Monop’.

 

À LIRE AUSSI : Un nouvel actionnaire pour Picard

Laisser un commentaire

Fermer le menu