Metro s’allie à Loop pour accompagner les restaurateurs dans la réduction de leurs déchets
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Fournisseur des cafés, hôtels et restaurants indépendants, Metro, associé à Loop, proposera dès septembre 2021 un nouveau service pour accompagner ses clients dans la réduction de leurs emballages.

Metro affiche de plus en plus son engagement RSE. Pour accompagner les acteurs de la restauration hors foyer, l’enseigne s’associe à Loop, start-up spécialisée dans l’économie circulaire, et lance un service de consigne pour les emballages. “Metro offrira une solution alternative pratique et durable à ses clients en matière d’emballages, réinventant ainsi son offre pour les professionnels du secteur”, souligne le réseau dans un communiqué. Ainsi, dès le mois de septembre 2021, un nouveau service de consigne sera testé dans 10 points de vente de la région parisienne. L’objectif de Metro ? Anticiper la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire en proposant des produits en emballages réutilisables. “En ce sens, Loop apportera son expertise à Metro pour construire une chaîne de distribution circulaire et ainsi intégrer son modèle de réemploi des emballage en alternative à l’usage unique”, insiste l’enseigne aux 98 points de vente.

À LIRE AUSSI : Avec Mieux, Gémo veut accentuer sa démarche RSE 

Flux de déchets importants

Le secteur des cafés, hôtels et restaurants est soumis à un flux de déchets important et Metro souhaite les accompagner dans cette transition écologique. Depuis plusieurs années, l’enseigne sensibilise ses clients, via le programme “mon restaurant passe durable”, aux enjeux de l’empreinte environnementale et développe des offres et des solutions pour les aider à franchir le pas. “La collaboration avec les équipes de Loop va permettre de travailler avec nos fournisseurs autour d’un modèle circulaire qui réduit le volume des emballages à jeter en passant par une étape de réemploi avant le stade ultime du recyclage. Alors que l’on parle déjà d’emballages en gros format, nous passons au stade supérieur en facilitant la réutilisation de ces emballages sur plusieurs cycles”, précise Marie Garnier, directeur qualité et développement durable chez Metro.

À LIRE AUSSI : 61 % des Français jugent insuffisants les efforts des enseignes en matière d’emballages durables

Concrètement, le système de consigne Loop sera lancé, en version pilote, dans une dizaine de magasins-entrepôts d’Île-de-France dès le mois de septembre prochain. 100 000 professionnels seront ainsi concernés par cette initiative. À date, Metro et Loop sont en discussion avec plusieurs fournisseurs pour construire une offre adaptée aux besoins des restaurateurs, notamment pour les produits courants tels que les huiles, les sauces, les condiments ou encore les crèmes. “Les professionnels du secteur pourront donc retrouver le principe de la consigne, adaptée à leurs besoins, sur un assortiment de produits dont les contenants seront éco-conçus pour être réutilisés de nombreuses fois”, expliquent les deux partenaires. Un montant correspondant à la consigne sera ajouté au prix du produit et remboursé une fois les emballages retournés en entrepôt. Ils seront ensuite triés, nettoyés et rendus aux marques partenaires pour être remplis de nouveau.

“La réduction d’emballages concerne non seulement les consommateurs mais aussi les professionnels de la restauration, poussant les acteurs à s’adapter et à trouver des solutions alternatives à l’usage unique”, insiste Blandine Surry, directrice générale de Loop Europe.

Metro et Loop travaillent également sur une autre priorité annoncée par le ministère de la Transition écologique : l’interdiction de la vaisselle et des emballages jetables pour la restauration à emporter. Les deux partenaires ont ainsi précisé réfléchir à une offre autour de cette question pour les acteurs de ce marché, proposant de la vente sur place ou à emporter.

Laisser un commentaire

Fermer le menu