Livraison en moins de 30 minutes dans l’Hexagone avec Carrefour et Deliveroo
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Nouveau coup d’accélérateur pour les deux enseignes qui déploient leur partenariat sur le sol français après la Belgique, l’Italie et l’Espagne.

On l’aura compris, en temps de crise sanitaire, les Français souhaitent plus que jamais être livrés. C’est un constat. Carrefour et Deliveroo viennent donc de signer un nouveau partenariat après celui de la Belgique, de l’Italie et de l’Espagne. “En France, la livraison à domicile de courses en moins de 30 minutes en moyenne est lancée cette semaine. Elle couvrira dans un premier temps Paris, puis s’étendra à une dizaine d’autres grandes villes dans les prochains mois”, expliquent les deux enseignes. Carrefour et Deliveroo précisent également que le déploiement s’accélère en Belgique avec l’ouverture prochaine du service à Anvers courant avril et Gand en mai, après Bruxelles et Liège le 5 mars dernier. “L’Italie a déjà déployé le service sur 50 villes majeures. En Espagne, Carrefour était déjà en partenariat avec Deliveroo depuis le printemps 2020”, notent les deux partenaires.

A LIRE AUSSI : Carrefour et Uber Eats renforcent leur partenariat

On le voit, Carrefour accélère sur la livraison en moins de 30 minutes. C’est un enjeu majeur de développement pour les marques, y compris et surtout les hypermarchés “La présence de Carrefour sur Deliveroo en France, en Belgique, en Italie et en Espagne renforce ainsi la visibilité de nos services e-commerce auprès d’un public très large, en complément de nos offres de livraison en propre et de nos autres partenariats”, affirme Elodie Perthuisot, directrice exécutive e- commerce, data et transformation digitale du groupe Carrefour.

Ce n’est pas la première fois que Carrefour signe un partenariat avec un agrégateur. En juillet dernier, un accord avait été conclu avec Uber Eats. Le groupe dirigé par Alexandre Bompard souhaite, on le voit, multiplier sa visibilité sur les différentes plates-formes spécialisées. Lors de la publication de ses derniers résultats, le géant de la distribution français avait révélé, qu’en 2020, la croissance de l’activité e-commerce alimentaire avait bondi de plus de 70 %. Soit un CA de 2,3 milliards d’euros avec une ambition confirmée d’atteindre un CA de 4,2 milliards d’euros en 2022.

A LIRE AUSSI : McDonalds accélère sur la livraison à domicile

Laisser un commentaire

Fermer le menu