Le groupe Fnac Darty limite la casse grâce à la vente en ligne
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Avec un chiffre d’affaire en baisse de 10 %, l’enseigne dirigée par Enrique Martinez voit son résultat opérationnel passer dans le rouge. Mais le groupe a su capitaliser sur ses ventes en ligne qui pèsent désormais 31 % du CA.

Le groupe Fnac Darty avait été un des premiers à négocier un PGE de 500 millions d’euros afin de sécuriser sa trésorerie. Suite à la fermeture du parc de magasins, le recours à l’activité partielle avait été mis en place pour 80 % des effectifs du groupe. Autant dire que les analystes ont regardé d’un œil attentif les dernières publications financières de l’enseigne. Sur le premier semestre 2020, l’enseigne a réalisé un CA de 2,8 milliards d’euros en recul de 10 % par rapport à la période précédente. Tandis que le résultat opérationnel courant a violemment chuté de plus de 100 % pour s’afficher à -57,6 millions d’euros.

À LIRE AUSSI : [Exclusif] Darty, la fronde des franchisés !

Dans un communiqué de presse, le groupe justifie notamment cette baisse par l’intégration de Nature & Découvertes. La marque, rachetée à l’été 2019, aura eu un impact technique négatif de 15 millions d’euros sur le résultat opérationnel courant, “du fait de la saisonnalité habituelle de l’enseigne et conformément aux perspectives initiales.” Bon point pour le groupe dirigé par Enrique Martinez, la forte progression de l’e-commerce. Ce dernier pèse désormais 31 % du CA contre 18 % un an auparavant. La marque a enregistré 1 million de nouveaux clients Web sur la période de confinement.

À LIRE AUSSI :  Covid-19 : comment des enseignes sont passées au 100 % e-commerce

“Le groupe a enregistré une croissance de près de 60 % de ses ventes en ligne au cours du semestre, portée par la très forte dynamique des plateformes digitales dans l’ensemble des zones géographiques.”

Crise sanitaire et économique oblige, Fnac Darty va revoir à la baisse le déploiement de sa voilure tout en “adoptant une politique de gestion financière très rigoureuse”, selon les propres mots d’Enrique Martinez. Ainsi, si le groupe a ouvert 13 nouveaux magasins sur le premier semestre 2020, dont 10 en franchise, le groupe annonce qu’il devra réduire son plan d’ouvertures pour comptabiliser 40 nouveaux points de vente sur l’année.

À LIRE AUSSI : Fnac Darty : “95 % des franchisés tiennent leurs objectifs de vente”

Laisser un commentaire

Fermer le menu