Le commerce spécialisé reprend des couleurs en juillet
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Selon les derniers chiffres de la fédération Procos, le commerce spécialisé continue de renouer avec la croissance au mois de juillet. Ainsi, une hausse de 2,5 % a été constatée en moyenne. Toutefois, certains secteurs d’activité restent encore à la peine. Et des questions se posent concernant le pass sanitaire.

Le mois de juillet a été positif pour le commerce spécialisé. Après un mois de juin déjà positif (+15,8 % contre + 6,6 % en 2019), le commerce spécialisé a enregistré une nouvelle hausse de 2,5 % en juillet par rapport à la même période juin 2020. Toutefois, malgré ces chiffres positifs, certains secteurs sont toujours en souffrance. Si l’équipement de la maison (+ 2,6 %), les jouets-jeux-cadeaux (+ 4,7 %) et les magasins de l’alimentaire spécialisé (+20,7 %), le marché de l’habillement accuse encore une baisse de 4 %. Sur les 7 premiers mois de l’année, l’activité cumulée du commerce spécialisé reste par ailleurs en très forte baisse par rapport à 2019 avec une chute de 18,3 % mais reste meilleure qu’en 2020 (+ 5,2 %).

À LIRE AUSSI : Pass sanitaire : les fédérations du commerces s’inquiètent de sa mise en pratique

Forte baisse de la fréquentation

Sur cette période, tous les secteurs du commerce spécialisé sont en forte baisse par rapport à 2019. Ainsi, l’habillement chute de 24,1 %, le marché du jouet-jeux-cadeaux de 24 % et la beauté-santé de 21,2 %. De leurs côtés, les marchés de l’équipement de la maison et l’alimentaire spécialisé chutent respectivement de 10,7 % et de 3,5 %. “Bien entendu, la baisse est encore plus forte dans la restauration assise. La fréquentation des points de vente, après avoir connu une bonne dynamique en juin a ensuite fortement baissé en juillet, pour atteindre -20 % dans les centres commerciaux par rapport à 2020 et – 10 % dans les centres-villes. Une inquiétude majeure pour les semaines à venir en particulier pour la rentrée scolaire”, s’alarme Procos.

À LIRE AUSSI : Un tiers des Français va dépenser plus cet été

Pass sanitaire

L’inquiétude du côté de Procos réside aussi du côté de la mise en place du pass sanitaire. Élargi à l’ensemble des restaurants et à certains centres commerciaux, sur décision des préfets, depuis ce lundi 9 août, la fédération estime que sa mise en place sera “génératrice de baisse de fréquentation et d’activité. L’expérience des cinémas et salles de sports est éclairante sur l’ampleur des impacts potentiels. Une nouvelle période de danger pour les magasins en centres commerciaux et les grands magasins”. Ainsi, Procos souhaite “que les décisions préfectorales n’interviennent que dans le cafre d’impératifs sanitaires très élevés et qu’elles laissent le temps aux acteurs pour s’organiser”. La fédération estime par ailleurs qu’un accompagnement des commerçants impactés par ces mesures doit être mis en place. “Il faut dès à présent se préparer à accompagner les commerçants qui connaîtront une baisse d’activité du fait de ces mesures, celles-ci générant par ailleurs une augmentation forte des coûts d’exploitation”, conclut Procos.

Laisser un commentaire

Fermer le menu