L’Alliance du Commerce demande un gel temporaire de l’évolution des loyers commerciaux
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Le très net recul du commerce en septembre dans toutes les zones d’activité (hors outlets) conduit l’organisation professionnelle à demander au gouvernement d’accélérer sur le versement de l’aide promise sur les loyers et charges locatives pendant les fermetures.

Les derniers chiffres publiés par l’Alliance du Commerce font apparaître plusieurs replis conséquents sur l’activité des magasins : – 5,5 % en magasin (à périmètre constant) par rapport à septembre 2019. “Au cumul depuis le début de l’année, et en incluant les périodes de fermeture des commerces, le recul des ventes en magasin s’établit à – 21,1 % comparé à 2019”, explique l’organisation professionnelle. Précisant la ventilation sur le mois de septembre, l’Alliance du commerce fait état d’une baisse de – 9,4 % pour les centres commerciaux de centre-ville et de – 8,4 % dans les centres commerciaux en périphérie. “Les magasins de centres-villes continuent également de connaître une perte d’activité avec une baisse de – 6,8 % des ventes au mois de septembre”, précise l’organisation dirigée par Yohann Petiot. Seules les zones d’activité en périphérie limitent la casse avec un fléchissement de – 0,9 %. Les magasins en outlet sont les grands gagnants sur le mois de septembre enregistrant une forte hausse de + 9,9 %.

À LIRE AUSSI : Cette infime hausse qui rassure les centres commerciaux

“La fréquentation en magasin continue de chuter avec un recul de 15,8 % à périmètre constant par rapport à 2019. Cette baisse impacte l’ensemble des lieux de commerce et plus particulièrement les points de vente situés dans les gares avec une baisse de trafic supérieure à 35 %”, révèle l’Alliance du Commerce. Sur le commerce en ligne, force est de constater que la progression ne se dément pas de mois en mois : + 94 % durant le mois de septembre 2021 par rapport à 2019 et + 32 % comparé à 2020.

Face à cette situation, l’organisation professionnelle demande au gouvernement d’Emmanuel Macron un gel temporaire de l’indexation des loyers commerciaux. Par ailleurs, l’Alliance réitère sa demande de concrétisation et de versement rapide de l’aide promise par l’exécutif sur les loyers et charges locatives durant les périodes de fermeture des magasins.

À LIRE AUSSI : Les Français toujours divisés sur l’ouverture des commerces le dimanche

Laisser un commentaire

Fermer le menu