La Poste : “Un pic de 4 millions de Colissimo livrés chaque jour à la mi-décembre”
Temps de lecture estimée : 1 minute

Le groupe dirigé par Philippe Wahl s’apprête à rentrer dans le dur. Entre novembre et décembre, La Poste va faire tourner une logistique qui va devoir être bien huilée pour éviter les couacs et les déceptions sous le sapin.

Les chiffres donnent le tournis. Comme l’ont dit lors des matchs cruciaux en NBA, c’est le “money time”. La Poste se prépare pour son pic d’activité. Après une fin d’année record en 2020, le groupe devrait gérer entre 100 et 120 millions de Colissimo en novembre et décembre 2021. “Entre 2 et 3 millions de Colissimo devraient être livrés chaque jour avec un pic de 4 millions attendu mi-décembre”, précise La Poste. Les autres filiales du groupe devraient être également mises à contribution. Ainsi, “Chronopost prévoit sur la durée de la peak period une croissance de 5 à 10 % par rapport au reste de l’année, dont un pic d’activité à 1,4 million fin novembre.” Tandis que DPD France, spécialisé dans le service des entreprises et des particuliers, s’attend à des volumes comparables à l’année dernière, avec des volumes qui devraient passer de 400 000 colis par jour à plus de 500 000 colis.

À LIRE AUSSI : Quick commerce : “Le modèle, tel qu’il est présenté, n’est pas rentable !”

Pour épauler les 100 000 postiers (facteurs, livreurs, opérateurs de tri colis), 6 000 saisonniers vont être recrutés sur la période de novembre-décembre. “Par ailleurs, pour garantir le transport de tous les Colissimo, 500 liaisons routières quotidiennes supplémentaires seront déployées”, précise le groupe qui pourra s’appuyer sur ses 5 plates-formes de tri colis récemment ouvertes en France. “Parmi ces plates-formes Colissimo, la plus grande de France, ouverte en avril dernier à Montereau-sur-le- Jard peut traiter jusqu’à 40 000 colis par heure”, note le groupe.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu