La famille Zouari devient “l’actionnaire de référence” de Picard Surgelés
Temps de lecture estimée : 2 minutes

La famille Zouari, partenaire historique de Casino, a officiellement racheté 43 % du capital de Picard détenu par le groupe allemand Aryzta. Pour l’enseigne, cette acquisition marque le retour d’un groupe familial dans son capital.

 

La famille Zouari, partenaire historique de Casino, est devenue officiellement le deuxième actionnaire du groupe de surgelés Picard, après avoir racheté les parts du groupe suisse Aryzta, qui cherchait à se désengager, selon un communiqué.

En octobre 2019, Aryzta avait annoncé avoir reçu une offre ferme de la part de la famille Zouari en vue de racheter 43 % de la participation du groupe allemand, pour un montant de 156 millions d’euros. Dans les faits, la famille Zouari a signé l’acquisition de 44,5 % du Groupe Picard Surgelés ; elle devient ainsi, note Moez-Alexandre Zouari, “l’actionnaire de référence de Picard Surgelés, aux côtés de Lion Capital LLP”, qui demeure l’actionnaire majoritaire. Aryzta ne garde que 4,5 % du capital de l’enseigne.

“Cette marque centenaire et emblématique doit continuer à apporter des réponses concrètes aux grands défis que sont le gaspillage, la préservation des ressources naturelles, le mieux manger”, a réagi Moez-Alexandre Zouari, le PDG du groupe acquéreur, cité dans le communiqué.

 

5 nouveaux franchisés par an en moyenne

Le groupe familial Zouari compte actuellement près de 6 000 salariés. Ses magasins sont répartis sur tout le territoire, notamment en Île-de-France, via les marques  Leader Price, Franprix et Monoprix. Son activité se partage à 40 % dans l’immobilier et à 60 % dans le commerce de proximité. Il exploite environ 400 magasins sous enseigne Casino, dont il est le principal master-franchisé.

Picard Surgelés compte de son côté 1 100 magasins en France (dont 130 à Paris) et à l’étranger, dans lesquels s’approvisionnent 11 millions de clients. Lors de l’exercice 2017-2018, le spécialiste du surgelé a dégagé un chiffre d’affaires de près de 1,5 milliard d’euros. En 2019, le groupe a ouvert 15 boutiques intégrées et 4 en franchise. Pour 2020, il compte ouvrir 15 autres points de vente en propre, et 5 avec des franchisés, dans les Deux-Sèvres, l’Eure-et-Loir, les Pyrénées-Atlantiques, la Loire-Atlantique et la Seine-Maritime. Un rythme qui devrait demeurer le même les années suivantes. L’enseigne prévoit aussi de s’ouvrir au “click & collect”, après une expérimentation dans une trentaine de magasins.

 

Entreprise familiale

Pour Picard, l’arrivée de la famille Zouari marque le retour d’un groupe familial dans son capital, comme cela était le cas depuis sa création et jusqu’en 2009. À cette date, Xavier Decelle, fils d’Armand Decelle qui avait racheté l’entreprise au début des années 1970, développé la vente par correspondance puis ouvert les premiers magasins Picard, avait été évincé de la direction par l’actionnaire principal de l’époque, BC Partners. Une première dans l’histoire du réseau depuis son rachat 35 ans plus tôt.

Aujourd’hui, la famille Zouari affirme partager avec Picard les mêmes valeurs et la même culture : “un ADN familial, une présence nationale, une croissance soutenue ainsi qu’une démarche d’innovation ambitieuse tournée vers le consommateur”. De son côté, Picard semble satisfait de ce changement d’actionnaire et indique que la famille Zouari “pourrait apporter au développement de [l’enseigne] toute son expérience”.

 

 

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu