Kiabi met le cap vers une offre 100 % éco-conçue d’ici 2030

Kiabi met le cap vers une offre 100 % éco-conçue d’ici 2030

Temps de lecture estimée : 2 minutes

L’enseigne de prêt-à-porter a dévoilé son programme RSE, baptisé “Kiabi Human”. L’objectif du réseau est clair : mettre l’accent sur le recyclage et viser, d’ici 2030, une offre 100 % éco-conçue.

Dans un secteur concurrentiel et souvent critiqué pour son impact sur l’environnement, Kiabi affirme son ambition de devenir une marque de plus en plus responsable. Ainsi, l’enseigne de prêt-à-porter vient de dévoiler son programme RSE, baptisé Kiabi Human. Un programme qui se conjugue en deux axes, a détaillé Nicolas Hennon, directeur général de Kiabi. “L’humain, d’une part, en incarnant une mode accessible, inclusive, solidaire et engagée. La planète d’autre part, en transformant notre activité en business plus exemplaire”, détaille-t-il. Concrètement, la marque souhaite continuer à lutter contre les inégalités en ouvrant notamment des boutiques solidaires (deux unités à Lille et à Perpignan sont opérationnelles) où les familles défavorisées peuvent accéder aux différentes collections en bénéficiant de 80 % de réduction. L’enseigne est également impliquée auprès d’associations accompagnant les personnes touchées par le cancer ou les jeunes en recherche d’emploi, en leur offrant notamment des sessions de coaching mode.

Des avancées

Côté environnement, l’enseigne souhaite aussi s’impliquer davantage. T-shirt en coton bio, jean délavés au laser sans chimie et sans eau ou encore surplus et invendus recyclés en mode solidaire… L’enseigne ne semble pas ménager ses efforts pour réduire son impact environnemental. “Si nos produits ne se prétendent pas encore exemplaires sous tous les aspects, nos gammes éco-conçues constituent des avancées significatives pour rendre la mode plus responsable”, assure Nicolas Hennon. Toutefois, le réseau est conscient du chemin qu’il reste à parcourir et mise sur son laboratoire de tendances et sa dizaine de stylistes pour s’adapter aux évolutions tout en conservant ses valeurs et ses prix. “La recherche du prix bas est inscrite dans nos gènes. Toutes nos équipes sont sensibilisées au sujet très en amont, dès la conception des articles”, explique la marque.

À LIRE AUSSI : RSE : les Français prêts à payer plus pour des produits venant d’entreprises éthiques ?

Vers une mode plus durable

Avec son programme “Kiabi Human”, l’enseigne a la volonté de promouvoir une économie plus circulaire et d’offrir une vie durable à ses produits. Pour cela, le réseau a annoncé lancer, dès l’hiver prochain, une plate-forme de seconde main. Une initiative qui vient compléter les collectes organisées, deux fois par an, en magasins et qui sont couronnées de succès. Entre 2017 et 2018, Kiabi affirme avoir multiplié par 4,5 les quantités de vêtements rassemblées en magasin, passant ainsi de 8 à 38 tonnes. Par ailleurs, l’enseigne se fixe des objectifs ambitieux et à long terme. “Nous visons 70 % de nos collections conçues et produites de manière durable d’ici 5 ans. Notre ambition : une mode 100 % éco-conçue d’ici 2030”, affirme Kiabi. Comme Gémo l’a annoncé il y a quelques semaines, Kiabi affirme également travailler avec ses fournisseurs sur la durée “pour leur permettre d’investir dans des nouveaux process plus respectueux de l’homme et de la planète”.

Laisser un commentaire

Fermer le menu