Ikea va tester à Paris un magasin dédié à la seconde vie
Temps de lecture estimée : 2 minutes

La filiale française du géant suédois aura enregistré un chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’euros durant 2021, en hausse de 4 %. Outre le digital, Ikea France va accélérer sur sa stratégie RSE.

Ikea France a le sourire. En dépit de presque cinq mois de fermeture, la filiale de l’enseigne suédoise a enregistré un chiffre d’affaires de 2,9 milliards d’euros en 2021, soit une progression de 4 %. En un an, l’activité e-commerce aura doublé, représentant désormais un CA d’1 milliard d’euros. Ce dernier représente 35 % du chiffre d’affaires (vs 15,4 % l’année dernière). Force est de constater que la filiale française performe sur un grand nombre de segments. Ainsi, les assortiments, qui soutiennent la croissance, apparaissent comme de véritables leviers de croissance. “La cuisine avec 240 000 unités vendues (+13 % vs FY20), la chambre et notamment les matelas avec 950 000 matelas vendus (+18,4 % vs FY20) et le salon, avec 370 000 sofas vendus (+23 % vs FY20) soit 1000 canapés par jour”, liste Ikea.

Le suédois poursuit sa transformation. Outre le digital, désormais prépondérant, il teste de nouveaux formats de magasins, notamment en centre-ville. Ikea Décoration, rue de Rivoli (Paris 1), un atelier de conception éphémère, rue Daumesnil (Paris 12) qui ouvrira définitivement au printemps prochain. Et enfin, deux points de contacts en région à Perpignan et Toulouse sur des surface de 100 m2. La filiale française poursuit son maillage territorial et indique vouloir multiplier ces fameux points de contact dans d’autres régions de l’Hexagone.

À LIRE AUSSI : Après la Madeleine à Paris, Ikea arrive rue de Rivoli

Sentant l’évolution des mentalités, le géant suédois vient d’ailleurs d’annoncer une offre 100 % circulaire à l’horizon 2030. Par ailleurs, Ikea devrait prochainement tester un magasin dédié à la seconde vie des meubles à Paris. “Avec ce nouveau point de contact, l’enseigne se rapprochera des Parisiens avec une offre complémentaire, tout en répondant à la demande pour cette tendance croissante”, précise l’enseigne. Le Suédois veut augmenter son nombre d’espaces dédiés à l’économie circulaire en magasins. D’ailleurs, pour mémoire, depuis cette année, la réservation en ligne des meubles d’occasion est ainsi disponible en magasin. Soucieuse de se donner une image éco-responsable, la filiale française compte également déployer une logistique fluviale au départ du dépôt de Gennevilliers (93) en 2022, puis de Limay (78) qui sera opérationnelle en 2026.

Force est de constater que les enseignes accélèrent véritablement sur ces questions sociétales. Green washing ou vraie implication, elles essaient de ne pas rater le coche. Ikea France annonce dans ce sens un investissement de 17,5 millions d’euros sur 4 ans pour équiper toutes ses unités avec des chargeurs de véhicules électriques : “2 200 bornes seront déployées, dont 1 700 pour les clients, 300 pour les collaborateurs et 200 pour les livraisons au départ des magasins”, annonce l’enseigne. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si le magasin de Nice Saint-Isidore (24 000 m2) doit ouvrir ses portes au printemps 2022 au cœur d’un éco-quartier.

À LIRE AUSSI : A Rennes, Ikea ouvre un corner éphémère chez Cora

Laisser un commentaire

Fermer le menu