Gap France bientôt entre les mains de Michel Ohayon
Temps de lecture estimée : 2 minutes

La Financière Immobilière Bordelaise confirme être entrée en négociation exclusive pour le rachat de 21 magasins de l’enseigne de prêt-à-porter sur le sol français.

Où s’arrêtera donc l’homme d’affaires Michel Ohayon ? En effet, la Financière Immobilière Bordelaise (FIB), fondée par ce dernier, vient de confirmer être entrée en négociation exclusive pour le rachat de l’enseigne Gap France. Cette opération devrait se faire via Hermione People & Brands, le nouveau département retail du groupe FIB. “Cette offre de reprise concerne les 21 magasins de la marque Gap en France ainsi qu’un minimum de 358 salariés”, assure le groupe bordelais qui devrait devenir master-franchisé de la marque sur le sol hexagonal. “Nous avons l’ambition de redonner à la marque sa désirabilité auprès des consommateurs et de conduire Gap France vers une nouvelle croissance durable lui permettant de retrouver sa place parmi les plus grandes enseignes leader du marché hexagonal. Nous prévoyons ainsi de doubler de taille en France d’ici à deux ans”, explique Samuel Alimi, vice-président de Hermione People & Brands.

A LIRE AUSSI : Go Sport bientôt vendu à la Financière Immobilière Bordelaise

On se souvient que Michel Ohayon a récemment mis la main sur d’autres acteurs du textile et de la distribution. Parmi lesquels Camaïeu, La Grande-Récré et 22 magasins affiliés Galeries Lafayette. Par ailleurs, début mars, le groupe Rallye avait annoncé son intention de céder sa filiale Go Sport à la Financière Immobilière Bordelaise. Si cette annonce n’était pas nouvelle puisque la décision avait été prise en 2019 par le groupe Rallye de céder Leader Price et Go Sport, la nouveauté n’est pas là. C’est encore une fois Michel Ohayon qui semble insatiable. En effet, la négociation exclusive entre l’acteur de la grande distribution et FIB devrait se traduire par “la cession de l’intégralité du capital de groupe Go Sport pour un prix de 1 euro sans aucune garantie de passif à la charge de Rallye.”

A noter que pour ce qui est de Gap France, les deux acteurs indiquent également étudier d’autres opportunités potentielles sur certains marchés européens. Les instances représentatives du personnel ont été informées du projet. La transaction est également soumise à l’accord des autorités de la concurrence et pourrait aboutir d’ici cet été”, conclut la Financière Immobilière Bordelaise. Il se pourrait que la reprise de Gap France se fasse comme pour Go Sport pour 1 euro symbolique. 

A LIRE AUSSI : l’Autorité de la Concurrence valide le rachat de Camaïeu

Laisser un commentaire

Fermer le menu