En France, le Black Friday marque le pas !
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Les dernières tendances révélées par le cabinet GfK laissent entrevoir un fort recul en 2021. Si tous les secteurs sont concernés, l’écart de calendrier plus important, cette année entre le Black Friday et Noël, est l’une des causes.

Le chiffre d’affaires Black Friday 2021 a atteint 784,2 millions d’euros selon les données GfK Market Intelligence, contre plus de 930 millions l’année dernière, en recul de -16,9 %. Si la tendance s’améliore légèrement en comparant à l’opération 2019, le CA généré en 2021 reste en deçà de -1,6 %”, précise le cabinet d’étude. À noter que tous les secteurs accusent un repli sur l’édition 2021 : -8 % pour les dépenses informatique-bureautique, -13% en télécoms, -15 % en gros électroménager et jusqu’à -23 % en électronique grand public/Photo et -26 % en petit électroménager.

À LIRE AUSSI : Pas d’effet Black Friday pour l’habillement en novembre

Pour justifier cette chute, GfK Market Intelligence évoque cette année un écart plus important entre le Black Friday et Noël. “ Il faut considérer la progression des ventes quasi ininterrompue depuis 18 mois. À fin novembre, nous constatons des chiffres d’affaires en hausse dans tous les univers, de +3 % en informatique à +14 % en gros électroménager et ce, après une année 2020 boostée par les tendances home et un revenu à +4 % pour les acteurs de l’équipement de la maison”, évoque aussi Pierre Geismar de chez GfK pour analyser cette rupture.

À noter, que sans surprise, les consommateurs français ont été plus enclins à faire leurs achats en ligne qu’en magasin. GfK souligne à cet effet, qu’Internet capte près de 39 % du revenu généré la semaine du Black Friday,soit une différence de +8 points par rapport à la moyenne 2021”, précise le cabinet d’étude avant d’ajouter : “en comparant à 2019, toutes les catégories de produits voient leurs ventes e-commerce augmenter.” Si en 2020, les Français avaient anticipé leurs achats dès la fin du mois de novembre, “avec 2 semaines pré-BlackFriday bien plus actives”, force est de constater que cette année, les consommateurs se sont biens moins dispersés : “le CA moyen par semaine est resté relativement stable depuis mi-octobre et l’activité s’est relevée seulement la semaine précédant le Black Friday”, conclut GfK.

À LIRE AUSSI : “Le Black Friday reste un événement clé pour les consommateurs”

Laisser un commentaire

Fermer le menu