E-commerce : 83 % de ventes en plus pour les enseignes au 2e trimestre
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Selon les derniers chiffres de la Fevad, le e-commerce enregistre une hausse globale de 5,3 % au deuxième trimestre 2020. Les enseignes ont vu leurs ventes exploser.

Ce n’est plus une surprise, depuis le confinement et la fermeture des magasins physiques durant deux mois, l’activité e-commerce a fortement augmenté. Les chiffres publiés par la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) viennent une nouvelle fois confirmer cette tendance. Ainsi, au deuxième trimestre 2020, les ventes sur Internet ont progressé de 5,3 %, après une hausse de 1,8 % sur les trois premiers mois de l’année. Si, comparé à la même période l’année dernière, la croissance est moins importante (12,1 au second trimestre 2019), certains indicateurs montrent que la vente en ligne apparaît clairement comme un levier de la reprise économique à ne surtout pas négliger puisqu’elle permet de répondre aux nouvelles tendances de consommation issues de la crise.

À LIRE AUSSI : Consommation : 86 % des consommateurs prévoient de continuer leurs achats en ligne après la crise sanitaire

Les voyages en berne

Ainsi, la Fevad précise qu’au mois d’avril dernier, au plus fort de la crise sanitaire, le e-commerce n’a progressé que de 0,8 % par rapport à avril 2019. Cela est dû “notamment à l’arrêt des ventes de nombreux services et particulièrement des voyages. Cette chute des services en ligne a néanmoins été compensée par une forte reprise des ventes de produits sur Internet dès la mi-avril. Ces ventes de produits ont ensuite fortement progressé au cours de mai et juin avec une croissance globale de 7,4 % sur les deux mois (produits et services)”, insiste la fédération. Sans surprise, les ventes de voyages se sont effondrées avec une baisse de -75 % au second trimestre 2020 par rapport à la même période l’année dernière.

À LIRE AUSSILe groupe Fnac Darty limite la casse grâce à la vente en ligne

Les enseignes gagnantes ?

Au total, au cours du second trimestre, les sites de vente en ligne ont enregistré 408 millions d’euros de transaction, tous produits et services confondus, pour un chiffre d’affaires de 25,9 milliards d’euros. “La répartition des ventes entre produits et services profite à la vente de produits, qui représente 57 % du chiffre d’affaires global, contre 44 % en moyenne sur 2019”, insiste la Fevad. Parmi les grands gagnants, les enseignes magasins ont vu leurs ventes exploser durant ce deuxième trimestre. Ainsi, les achats en ligne ont progressé de 83 %. Par ailleurs, le panier moyen a fortement évolué (+6,8 %) et atteint désormais 63,6 euros. Enfin, les marketplaces ont également vu croître leur activité de 60 % en avril et en mai, et de 26 % en juin (vs 14 % sur l’année 2019). “Elles ont permis à de nombreux magasins physiques et sites de limiter le recul de leurs ventes pendant le confinement et depuis le déconfinement”, insiste la Fevad.

Laisser un commentaire

Fermer le menu