Dans l’alimentaire, le magasin prime encore sur le web !
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Encore 65 % de nos concitoyens préfèrent faire leurs courses uniquement en physique. En revanche, chez les moins de 25 ans, la part de l’internet et de l’omnicanal atteint les 50 %.

Selon une récente étude réalisée par Opinionway pour SES-imagotag [spécialiste des étiquettes électroniques], les Français (62 %) restent encore majoritairement attachés à leur magasin physique. “Des résultats logiques pour les magasins qui ont démontré leur fonction essentielle et leur résilience au plus fort de cette crise”, précise l’étude. On apprend également que 62 % sont attachés à leurs hypermarchés, et 59 % à leurs supermarchés. Si des irréductibles font encore uniquement leurs courses alimentaires en magasin (65 %), ils sont tout de même 26 % à le faire de manière hybride. Sans surprise, les moins de 25 ans (pour 50 % d’entre eux) privilégient internet et l’omnicanalité. Bien évidemment, à la faveur des prises de conscience, “les Français pensent notamment que le magasin physique peut répondre durablement aux enjeux d’un futur où il faudra mieux produire, mieux consommer, réduire les gaspillages, les emballages, préserver les emplois, et bien entendu respecter l’environnement, sa biodiversité sur une planète dont les ressources sont limitées”, remarque l’étude.

À LIRE AUSSI : Les Français toujours divisés sur l’ouverture des commerces le dimanche

Parmi les trois informations que les Français voudraient pouvoir consulter rapidement, on trouve la DLC [date limite de consommation] pour 43 % d’entre eux, la provenance (38 %) et la composition du produit (36 %). Les Français attendent en priorité que leur magasin vende des produits locaux (36 %), réduise le gaspillage alimentaire (30 %) et référence des petits producteurs (26 %)”, précise le sondage.

Côté segmentation des surfaces fréquentées, l’étude remarque que 42 % des Français fréquentent leur supermarché au moins 1 fois par semaine, 39 % pour leur hypermarché et 23 % pour leur magasin de proximité. Et si les hypermarchés sont plébiscités pour la qualité et le choix des produits, l’expérience d’achat et bien entendu le positionnement prix, les sites Internet avec retrait en drive ont les faveurs des consommateurs pour la simplicité et la rapidité.

À LIRE AUSSI : Cette infime hausse qui rassure les centres commerciaux

Laisser un commentaire

Fermer le menu