Covid-19 : La France entre en récession
Temps de lecture estimée : 1 minute

La Banque de France révèle que le PIB français a chuté de près de 6 % sur les trois premiers mois de l’année. Une situation que le pays avait connu également en Mai 68.

La France entre officiellement en récession. La Banque de France vient d’annoncer que le produit intérieur brut (PIB) français a plongé d’environ 6 % au premier trimestre 2020, mis à mal par la pandémie de coronavirus. Chaque quinzaine de confinement entraine une perte de PIB annuel proche de -1,5 %”, précise la Banque de France. Avant de poursuivre : “Il faut remonter au 2ème trimestre 1968, marqué par les événements du mois de mai, pour retrouver une baisse trimestrielle de l’activité du même ordre de grandeur. Le PIB avait alors chuté de -5,3 %, avant de rebondir de +8,0 % au 3ème trimestre 1968.”

Hébergement et restauration ont été les plus touchés

Dans son enquête, l’institution rappelle que tous les secteurs ont été impactés par la crise du Covid-19. l’activité se replie […] le plus souvent de manière brutale. Ce mouvement n’est pas seulement lié au contexte français. Les commandes en provenance de l’étranger ont elles aussi été très affectées, l’épidémie touchant la plupart des principaux partenaires commerciaux des entreprises françaises”, précise la Banque de France. Dans le secteur de l’industrie, les filières automobiles, métallurgie et fabrications de machines et équipements ont été les plus touchées par la crise sanitaire. “Les chutes d’activité les plus importantes sont enregistrées dans l’hébergement et la restauration. Travail temporaire et réparation automobile sont également très impactés”, remarque l’enquête.

A LIRE AUSSI : Covid-19 : une consommation française bouleversée

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu