Coronavirus : chute des créations d’entreprises en mars
Temps de lecture estimée : 1 minute

Le confinement, mis en place le 15 mars dernier, a entraîné un effondrement du nombre d’immatriculation d’entreprise. L’Insee évoque une baisse de – 25,5 %.

Si les risques étaient attendus, ce sont, en revanche, les chiffres, fortement à la baisse, qui ont surpris. Dans un tout dernier point, l’Insee révèle que les créations d’entreprise ont plongé littéralement durant le mois de mars. Le nombre total de créations d’entreprises, tous types d’entreprises confondus, accuse une chute significative de 25,5 % après avoir sauvé les meubles en février dernier (-3,0 %). “Dans le contexte de la propagation du virus Covid-19, puis du confinement de la population, les créations d’entreprises classiques s’effondrent (-30,0 % après +0,8 %) et les immatriculations de micro-entrepreneurs diminuent fortement (-19,6 % après -7,5 %)”, révèle l’Insee.

Hébergement et restauration en forte baisse

Résultat de l’arrêt brutal de l’activité dans certains secteurs de l’économie française, la chute la plus lourde aura concerné l’hébergement et la restauration (-36,8 %). “Les secteurs qui contribuent le plus fortement à la diminution de l’ensemble des créations sont le commerce (contribution de –5,1 points), les services aux ménages (–3,9 points) et la construction (–3,4 points)”, conclut l’institut d’études.

A LIRE AUSSI : Coronavirus : le commerce de détail en chute libre

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu