Confinement : 8 % de nouveaux acheteurs séduits par les produits bio
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Pendant le confinement, les consommateurs ont adopté de nouvelles habitudes. Parmi elles, l’attrait pour les produits issus de l’agriculture a fortement augmenté du côté des Français. En effet, depuis le confinement, 8 % de nouveaux acheteurs ont été conquis par ce types de références.

Le confinement aurait-il entraîné une prise de conscience chez les consommateurs ? Depuis plusieurs semaines, des études pointent la volonté des Français de consommer moins mais mieux. Attrait pour les commerçants et les produits locaux ou appel au circuit court, les Français ont adapté leur manière d’acheter, notamment sur les produits frais. Une nouvelle étude, conduite par Spirit Insight pour l’Agence Bio, confirme cette volonté post-Covid-19. Ainsi, près de 7 Français sur 10 ont acheté des produits biologiques pendant le confinement. Parmi eux, 8 % sont de nouveaux acheteurs et 61 % en consommaient déjà avant. “La progression enregistrée est plus marquée au sein des catégories socio-professionnelles les plus modeste (11 %)”, pointe l’Agence Bio.

À LIRE AUSSI : Covid-19 : Naturalia profite de l’engouement pour le bio

Même niveau d’achat

Malgré un contexte de crise sanitaire dans lequel la baisse du pouvoir d’achat a été importante, les acheteurs habituels de produits bio ont majoritairement maintenu le même niveau d’achat. 44 % des répondants déclarent avoir acheté autant pendant le confinement. Un score significativement plus élevé auprès ds 25-34 ans (54 %) et des catégories socio-professionnelles supérieures (49 %).

Vente en direct

Les hypermarchés restent le circuit privilégié d’achat de produits bio pour 57 % des acheteurs. Mais la vente en direct a pris un véritable essor pendant le confinement. Vente à la ferme, plates-formes locales ou Amap… 22 % des acheteurs confient être passés par ces circuits de distribution de plus en plus plébiscités. Sans surprise, la vente de produits bio via le drive des hypers et supermarchés a enregistré une forte progression et concernaient 17 % des acheteurs.

À LIRE AUSSI : Covid-19 : la consommation des ménages en constante mutation

Des usages durables

L’étude de l’Agence Bio pointe que 9 acheteurs sur 10 envisagent de continuer à favoriser les produits bio après le confinement. 59 % estiment que ces références sont meilleures pour la santé, 57 % qu’elles sont de meilleure qualité et 56 % qu’elles respectent mieux l’environnement. La moitié des répondants mettent en avant le soutien à l’économie locale. “L’étude confirme l’enracinement pérenne du réflexe bio dans la consommation alimentaire des Français. Elle souligne également combien le bio […] est aujourd’hui étroitement lié à la tendance local, créatrice de lien et de sens pour les consommateurs”, analyse Philippe Henry, président de l’Agence Bio.

Laisser un commentaire

Fermer le menu