Commerce spécialisé : une réouverture dynamique mais une activité toujours en baisse en mai
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Depuis le 11 mai, la majorité des commerces ont rouvert leur porte. Si les restaurants et les grands centres commerciaux étaient encore à l’arrêt jusque début juin, les établissements ouverts ont connu une reprise dynamique. Toutefois, l’activité au global reste en nette recul sur le mois de mai. Explications.

Selon Procos, fédération du commerce spécialisé, les performances du secteur sont toujours à la baisse au mois de mai. Dans sa note conjoncturelle, Procos explique en effet que “la fréquentation des magasins reste faible et se situe entre -30 et -40 % de la fréquentation habituelle”. En effet, si l’ensemble des commerces non-alimentaires ont pu rouvrir leurs portes dès le 11 mai, à l’exception des cinémas, salles de sport ou encore des restaurants, les différentes enseignes ont enregistré des chiffres d’affaires variables selon les activité (pour des magasins à surface égale).

À LIRE AUSSI : Reprise : le marché du jouet rattrape 44 % de ses pertes en trois semaines

Réouverture dynamique

Certains secteurs, comme l’équipement de la maison, le sport, la jardinerie, le jouet, le textile enfant ou encore la coiffure, ont connu une réouverture assez dynamique, compte tenu de la situation économique actuelle et des mesures sanitaires à déployer dans les magasins. Toutefois, d’autres segments de marché affichent toujours des performances à la baisse. C’est le cas notamment de la bijouterie, de la parfumerie, du textile homme et femme ou encore de l’alimentaire spécialisé.

À LIRE AUSSI : Déconfinement : la restauration remet le couvert 

Activité globale négative

Si la fréquentation des magasins reste en baisse, les secteurs qui enregistrent une bonne activité profitent d’une clientèle qui vient en magasin avec l’objectif d’acheter. Le taux de transformation en boutique est donc positif et les paniers moyens sont également bons. “Durant cette période de réouverture, l’évolution cumulée des chiffres d’affaires des magasins ouverts est positive à + 6%. Par contre, lorsque les chiffres des magasins fermés sont intégrés dans le calcul, l’évolution globale des chiffres d’affaires reste négative à -4,5 %”, détaille Procos. Plus globalement, sur le mois de mai, l’activité des magasins reste très négative à -32,3 %. Une baisse moins importantes (- 22,8 %) si l’on prend en compte uniquement les magasins ouverts pendant la période. “Un mois donc très négatif malgré la réouverture”, insiste Procos. Depuis le début de l’année, les enseignes du commerce spécialisé enregistrent une baisse de chiffre d’affaires en magasin (à surface égale) de -35,8 %. Parallèlement, les performances des enseignes sur le Web sont en très forte croissance puisque la hausse est de + 135 % sur le mois de mai. “Mais cette croissance ne pèse que sur 15 % du chiffre d’affaires total des enseignes”, nuance Procos.

Laisser un commentaire

Fermer le menu