Cette infime hausse qui rassure les centres commerciaux
Temps de lecture estimée : 1 minute

La levée du pass sanitaire commence à permettre aux professionnels du secteur de sortir la tête de l’eau. Une bonne nouvelle si l’on se souvient des chutes vertigineuses enregistrées à la fin du mois d’août.

Un 1 % de hausse. C’est la progression enregistrée pour la semaine du 13 au 19 septembre dans les centres commerciaux. L’indice de fréquentation CNCC/Quantaflow ne fait pas encore état d’augmentations fulgurantes mais cette tendance haussière s’explique naturellement par la fin de la mesure du contrôle sanitaire dans les grands centres commerciaux de plus de 20 000 m², à l’exception du département des Bouches du Rhône. “Bien entendu, le dernier trimestre sera déterminant pour réaliser le bilan complet de l’activité des centres commerciaux en 2021”, explique Gontran Thüring, délégué général du CNCC.

À LIRE AUSSI : Le gouvernement desserre l’étau sur les centres commerciaux

Et l’organisation professionnelle, citant la Banque de France, de rappeler que les ménages français auront économisé 160 milliards d’euros pendant la crise sanitaire. Nous pouvons supposer qu’une partie de cette épargne servira à l’achat de biens de consommation”, note le Conseil national des centres commerciaux.

Pour mémoire, le gouvernement avait décidé le 8 septembre dernier de desserrer l’étau sur les centres commerciaux. À la faveur d’un taux d’incidence épidémique à la baisse, ce sont ainsi 18 départements qui ont vu l’obligation du pass sanitaire levée dans les sites concernés. Avec un quart de la fréquentation en moins, la mesure avait entraîné des chutes de fréquentation vertigineuses, “non seulement dans les grands centres commerciaux métropolitains soumis au contrôle du pass sanitaire dans lesquels elle atteint 30 % à 40 % mais également dans tous les centres dans l’ensemble des territoires”, précisait alors le  CNCC.

À LIRE AUSSI : Un quart de la fréquentation en moins dans les centres commerciaux

Laisser un commentaire

Fermer le menu