Celio ferme 102 magasins et supprime 383 postes
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Après Gap, c’est au tour de l’enseigne fondée en 1985 et spécialisée dans le prêt-à-porter masculin de réduire fortement la voilure. Celio a présenté ce matin un PSE drastique auprès des instances du personnel.

On savait la filière textile en grande difficulté. Celio en est une nouvelle fois le parfait exemple. Déjà placée sous la protection d’une procédure de sauvegarde depuis juin dernier, l’enseigne vient d’annoncer qu’elle prévoyait de fermer 102 magasins en succursale non rentables sur un total de 478 points de vente. La direction de Celio fait face à une forte baisse de la rentabilité sur une partie de son parc. D‘où la présentation ce matin d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) auprès des instances représentatives du personnel. “Le projet de réorganisation dans son ensemble conduirait à supprimer 383 postes, dont 344 en magasin et 39 dans les fonctions support”, explique la direction de l’enseigne avant d’ajouter : “La procédure d’information-consultation du CSE s’étendra jusqu’au premier trimestre 2021. Tous les magasins resteront donc ouverts pour la période de Noël, à l’exception de quelques-uns dont les baux arrivent à échéance avant la fin de l’année.”

A LIRE AUSSI : Célio se réfugie derrière la procédure de sauvegarde

On se souvient qu’en juin dernier, Celio avait annoncé que la fermeture brutale de ses magasins pendant deux mois lui avait été fortement préjudiciable. Le confinement avait entrainé une perte de chiffre d’affaires pour le groupe de près de 100 millions d’euros entre mars et mai 2020. Qui plus est, l’enseigne n’était pas parvenue à négocier un accord avec ses partenaires financiers. Cette procédure ne devait pas concerner les filiales étrangères, les affiliés de Celio en France et les franchisés à l’international.  La marque compte aujourd’hui 143 magasins affiliés en France, 23 en Espagne, 8 en Italie et 436 magasins en franchise en dehors de ces pays.

A LIRE AUSSI : Naf Naf lève 9 millions d’euros auprès de Gageo

“La direction prépare actuellement un plan de “sortie de sauvegarde” qui sera présenté au premier trimestre 2021. Compte tenu de la situation économique, ce plan doit s’appuyer sur la mise en œuvre d’un plan de réduction des coûts et la poursuite des orientations stratégiques du plan de transformation qui sont aujourd’hui plus que jamais d’actualité”, conclut la direction.

A LIRE AUSSI : Damart sécurise sa trésorerie via un PGE de 80 millions d’euros

Laisser un commentaire

Fermer le menu