Castorama et Brico Dépôt négocient 600 millions d’euros garantis par l’État
Temps de lecture estimée : 1 minute

Le gouvernement Philippe vient de garantir un prêt de 600 millions d’euros, à hauteur de 80 %, au groupe Kingfisher, exploitant notamment les marques Castorama et Brico Dépôt.

A l’occasion de la présentation de ses résultats financiers pour le premier trimestre 2020, le groupe Kingfisher, propriétaire de Castorama et Brico Dépôt, a annoncé avoir obtenu un prêt de 600 millions d’euros garanti à 80 % par l’État français. “La garantie de l’État est accordée aux établissements BNP Paribas, Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Crédit Lyonnais pour le prêt (…) consenti à Castorama France SAS et Brico Dépôt SAS”, précise un arrêté publié dans le Journal Officiel. Kingfisher a indiqué avoir acté une baisse de la rémunération des membres du Comex de 20 %, à compter du 1er avril dernier mais également le report des dividendes pour l’année fiscale ainsi qu’une réduction des coûts discrétionnaires.

Le groupe a été touché de plein fouet par la crise sanitaire et économique.  Ce dernier a ainsi du fermer l’intégralité de ses magasins en France. Il commence à rouvrir partiellement, l’une après l’autre, certaines de ses activités, en établissant des protocoles sanitaires stricts. Si les ventes durant le mois de février, avant confinement, ont enregistré une hausse de 8,6 %, elles ont chuté de 97,7 % sur la 3ème semaine de mars (lorsqu’une grande partie de l’activité était à l’arrêt) et de 18,7 % pour la 1ère semaine du mois de mai.

Il faut rappeler que le groupe Fnac Darty avait été le premier a bénéficier d’un soutien de l’État pour lui permettre de sécuriser ses activités grâce à un prêt de 500 millions d’euros garanti à 70 %.

À LIRE AUSSI : Fnac Darty se finance à hauteur de 500 millions d’euros

Laisser un commentaire

Fermer le menu