Carrefour lance son concept store Flash 10/10
Flash 10/10 Photo Amélie Laurin
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Rendre les courses le moins chronophage possible. C’est la mission du dernier format testé par le groupe qui s’est associé à la start-up californienne AiFi.

La grande distribution donne le ton des évolutions en matière de retail. Après Monoprix et son concept automatisé, c’est au tour de Carrefour de lancer son dernier format de magasin, baptisé Flash 10/10. Implanté dans l’ultra-urbanité, à Paris, dans le 11ème arrondissement, ce dernier a été conçu avec la start-up californienne AiFi. Là aussi, comme le quick commerce, les dirigeants du groupe dirigé par Alexandre Bompard sont partis du principe qu’il faut aller vite. Originalité du modèle, ce format Flash 10/10, nommé ainsi “pour 10 secondes pour faire ses courses et 10 secondes pour payer et sortir du magasin”, propose un parcours d’achat innovant.

Plus besoin désormais de scanner le produit et surtout pour le client la possibilité d’effectuer son paiement quasi-instantané sans avoir l’inconvénient de sortir les articles de son sac. En somme, “les clients pourront entrer et sortir librement, sans portique, sans télécharger d’application ni s’enregistrer au préalable, et faire leurs courses sans surprises, car le montant du ticket est connu en temps réel”, explique Carrefour. Pour ce dernier, il s’agit une nouvelle fois de supprimer les irritants dans le parcours d’achat.

À LIRE AUSSI : Connect Lille : “Nous sommes dans un univers encore fragile, clivé et incertain”

Ce concept a été rendu possible par l’installation de 60 caméras HD et plus 2 000 capteurs dans des étagères connectées. Le tout aiguillé par un algorithme permettant d’interpréter les données et un système de paiement propriétaire en tablette. “Le client est suivi anonymement via un avatar virtuel qui lui est associé lors de son entrée dans le magasin et ses choix de produits sont automatiquement détectés et ajoutés à son panier virtuel”, poursuit Carrefour.

Lorsque le consommateur a terminé ses achats, ce dernier n’a plus qu’à valider son panier via une borne et effectuer son paiement sans contact. Un ticket de caisse dématérialisé peut être récupéré par le biais d’un QR code. Ce nouveau concept a été testé au siège de Carrefour, à Massy, durant un an. “Le concept Flash répond précisément aux préoccupations de nos clients au quotidien : pouvoir entrer librement, savoir ce qu’ils paient, régler rapidement et partir. En comparaison des autres concepts existants, Carrefour Flash parvient à concilier rapidité et accessibilité de façon unique”, affirme Elodie Perthuisot, directrice exécutive e-commerce, data et transformation digitale du Groupe Carrefour.

À LIRE AUSSI : Quick commerce : “Le modèle, tel qu’il est présenté, n’est pas rentable !”

Laisser un commentaire

Fermer le menu