Burger King souhaite former ses futurs managers
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Cette formation en alternance d’une durée de 24 mois devrait démarrer à la mi-septembre prochain dans les locaux de l’École Pratique à Marseille.

Alors que l’enseigne du groupe Bertrand souhaite doubler, à terme, son parc de restaurants sur le sol français, cette dernière a souhaité accélérer sur la formation. En partenariat avec la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence (CCIAMP),  Burger King a décidé de lancer une classe dédiée, baptisée “gestionnaire d’unités commerciales Burger King” au sein de l’École Pratique, implantée dans la cité phocéenne. “Cette formation bac +2, de 35h/semaine en alternance, accueillera une vingtaine d’apprentis. Elle débutera à la mi-septembre 2021 pour une durée de 24 mois”, explique l’enseigne de restauration rapide. Cet enseignement sera donc complété par une formation opérationnelle au sein des restaurants-écoles de Burger King.

A LIRE AUSSI : Burger King : “Il y a aujourd’hui, chez nous, de vraies opportunités pour se lancer”

Les candidats débutent en tant que shift leader, en binôme avec leur tuteur, et ont la charge de manager entre 8 et 10 salariés. “A l’issue de leur formation, nombre d’alternants continuent en tant que manager et peuvent prétendre au poste de directeur grâce à leur volonté, à leurs aptitudes et à l’expérience acquise”, poursuit Burger King.

De son côté, la CCI métropolitaine Aix-Marseille-Provence diffusera les offres d’emploi de l’enseigne (équipiers, managers, directeurs, fonctions supports) au sein de plusieurs canaux, parmi lesquels les Forums Emploi auxquels elle participe. “ Marseille et son agglomération ont une place particulière dans notre histoire, c’est à l’aéroport de Marignane que nous avons ouvert notre premier restaurant en 2012, le dynamisme reste toujours intact. Grâce à la CCIAMP, nous allons pouvoir proposer à nos futurs alternants et collaborateurs une formation sur mesure et reconnue par l’État”, explique Jacques Pons, directeur régional Sud-Est pour Burger King.

A LIRE AUSSI : Drive et restauration rapide profitent de la crise sanitaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu