Baisse de 3,5 % sur l’ensemble du commerce spécialisé en janvier
Bordeaux (Aquitaine)
Temps de lecture estimée : 1 minute

Le report des soldes, le couvre-feu généralisé à 18h et la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000m² ont eu un impact négatif sur les enseignes. Mais comme durant les mois précédents, l’équipement de la maison parvient à tirer son épingle du jeu.

Dans son dernier baromètre concernant le mois de janvier 2021, Procos revient sur la situation du commerce spécialisé. Première constatation : une baisse de 3,5 %. L’impact est particulièrement conséquent sur les secteurs de l’équipement de la personne (- 17 %), la beauté-santé (-15 %) et le sport (- 12 %). “Comme les mois précédents, l’équipement de la maison s’en sort mieux avec un mois en magasin à + 8 %”, relève Procos.

A LIRE AUSSI : Le secteur de l’habillement toujours en souffrance sur janvier

La fédération note également une hausse de la fréquentation de 4 % des magasins situés en centres-villes. De quoi tirer plusieurs conclusions. Premièrement : les transferts de centres commerciaux vers les centres-villes demeurent assez faibles. Deuxièmement : “les soldes ne génèrent pas de fortes dynamiques de flux. L’augmentation de la fréquentation des magasins de centres-villes serait très importante si l’on constatait un cumul du report des soldes et des transferts de clients vers les centres-villes”, souligne Procos. Ainsi le manque de report d’activité fragilise des enseignes déjà mises à mal par l’année écoulée.

Face à ce constat, “Procos demande au gouvernement d’avancer rapidement sur la finalisation des aides massives aux points de vente fermés et une visibilité sur le processus de réouverture de ces magasins.”

A LIRE AUSSI : Maurice Bansay (Apsys) : “le couvre-feu, c’est un manque à gagner qui peut aller jusqu’à 15 %”

Laisser un commentaire

Fermer le menu