Au Vieux Campeur se met désormais à la seconde main
Temps de lecture estimée : 1 minute

Enseigne emblématique, spécialisée dans l’équipement outdoor, la marque adopte la tendance actuelle dans une logique de développement durable et éco-responsable.

Au Vieux Campeur ne pouvait passer à côté de cette quête sociétale de sens qui s’impose, par la force des choses, dans le monde du retail. La pandémie aura accéléré la tendance chez bon nombre de marques. Depuis mars, l’enseigne spécialisée dans l’équipement outdoor propose donc une offre de seconde main dans 51 de ses boutiques.

C’est une solution à la fois économique et écologique, puisque nous offrons à nos clients une nouvelle alternative de consommation qui permet de se faire plaisir et de profiter des meilleurs équipements à moindre coût”, note Aymeric de Rorthays. Et le directeur général du Vieux Campeur de poursuivre : “nous croyons tellement à la qualité des produits que nous vendons d’occasions que nous les garantissons pendant 3 mois ou 6 mois.

A LIRE AUSSI : Gémo se lance sur le marché de la seconde main

Concrètement, l’offre fonctionne sur tous les segments de produits, “à l’exception des équipements de protection individuelle type casques, baudriers, mousquetons et les sous-vêtements”, précise Au Vieux Campeur. Si l’article peut avoir été acheté au sein d’une autre enseigne, seules les marques vendues par le spécialiste de l’outdoor peuvent être reprises. Les équipes des points de vente fixent avec le client un prix de vente. Puis ce dernier doit compléter une fiche d’information, sur le site auvieuxcampeur.fr afin de donner un maximum de détails sur l’article à destination des potentiels acheteurs. Lorsque son produit est vendu, le client-vendeur pourra profiter d’un bon d’achat, utilisable dans toutes les boutiques et sur le site internet”, conclut l’enseigne.

Laisser un commentaire

Fermer le menu