Après Maxi Bazar, la famille Zouari met la main sur Stokomani
Temps de lecture estimée : 2 minutes

L’actionnaire de Picard n’en finit pas de multiplier les acquisitions ces derniers temps. Acteur incontournable de la grande distribution, il diversifie ses activités et se tourne aujourd’hui vers le marché du discount.

Le family office de la famille Zouari vient d’annoncer être entré en négociation exclusive avec le fonds d’investissements Sagard et Jean-Jacques Namani pour le rachat de Stokomani, spécialiste du discount et du déstockage en France. “Cette diversification dans le commerce non alimentaire […] nous permet de nous engager de façon durable et responsable dans ce secteur. Notre ambition est de construire un acteur majeur français du discount et du déstockage en France, mais également de jouer un rôle important dans l’économie circulaire”, explique Édouard Lacoste, directeur général du family office de la famille Zouari. Et Bérangère Barbe et Agnès Huyghues Despointes, partners de Sagard d’ajouter : “le projet porté par le groupe Zouari permettra d’achever cette transformation et de consolider la position de Stokomani comme champion français du discount et déstockage. Nous remercions l’équipe de direction emmenée par Nicolas Bertrand pour son engagement à nos côtés.” L’enseigne Stokomani possède aujourd’hui 130 magasins, compris entre 900 et 3 000 mètres carrés.

À LIRE AUSSI La famille Zouari devient “l’actionnaire de référence” de Picard Surgelés

Cette négociation exclusive fait donc suite au rachat, annoncé à la fin du mois de novembre, d’une autre enseigne spécialisée dans le discount. Étudiée actuellement par la Haute Autorité de la Concurrence, cette opération porte sur l’acquisition par la famille Zouari du contrôle exclusif du groupe Maxi Bazar. Société fondée en 1977, dans la région parisienne à Bois Colombes et Courbevoie (92), elle compte près de 57 magasins en France et 32 en Suisse.

Après le marché de la distribution alimentaire, la famille Zouari diversifie donc ses activités. “Le marché du discount et du déstockage est un marché résilient et en pleine croissance. Nous voulons encore le faire grandir et le faire progresser. Le paradigme doit changer et les petits budgets doivent, plus que jamais, trouver satisfaction, dans un esprit d’achat malin et de bon rapport grande qualité et petits prix”, poursuit Édouard Lacoste.

À LIRE AUSSI : Gilles Piquet-Pellorce, 2MX Organic : “Nous voulons aller vite !”

Laisser un commentaire

Fermer le menu