Amazon ouvre son premier supermarché sans caisses de 1 000 mètres carrés
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Après ses superettes sans caisses, Amazon vient d’inaugurer aux États-Unis, à Seattle, un premier supermarché de près de 1 000 carrés où 5 000 références sont désormais disponibles.

Amazon accélère le déploiement de ses magasins sans caisses. Depuis deux ans, en effet, l’entreprise américaine a ouvert une vingtaine de points de vente Amazon Go. Basées sur la technologie “Just walk out shopping”, ce concept de magasin analyse et enregistre les achats des clients au fur et à mesure qu’ils sont déposés dans le caddie. Le montant du panier est ensuite directement prélevé par l’application Amazon Go dès que le client quitte les lieux.

5 000 références

Toujours en misant sur cette technologie, Amazon a décidé de passer à l’étape supérieure en inaugurant, le 25 février, un premier supermarché de près de 1 000 mètres carrés. Baptisé Amazon Go Grocery, ce point de vente est implanté dans le fief de l’entreprise américaine, à Seattle, et recense 5 000 références, allant de l’épicerie classique, aux fruits et légumes mais également des produits ménagers ou encore animaliers. Comme dans les magasins Amazon Go standards, d’une surface moyenne de 200 mètres carrés, une section boulangerie et plats préparés est également proposée. Amazon Go Grocery commercialise également de la viande et du poisson ainsi que des produits issus des gammes Whole Foods, chaîne de magasins centrée sur les produits sains et bio, rachetée par Amazon il y a trois ans.

À LIRE AUSSI : Sur les traces d’Amazon Go, Carrefour prépare ses premiers magasins sans caisses ni caissiers

Offre complémentaire

Les médias américains The Verge et GeekWire ont pu visiter ce nouveau magasin et échanger avec Dilip Kumar, le vice-président de la branche retail physique et technologie d’Amazon. Ce dernier, a ainsi confié que la volonté de l’entreprise n’est pas, dans un premier temps, d’amorcer un développement soutenu de ce nouveau format. Amazon se laisse donc le temps de tester le marché et voir comment les clients répondent à ce nouveau format. Par ailleurs, Dilip Kumar souligne qu’Amazon Go Grocery n’est pas destiné à concurrencer les formats de magasins développés par l’entreprise, comme la chaîne Whole Foods ou les boutiques Amazon Go classiques. Il s’agit avant tout d’une offre complémentaire. “Les clients achètent de différentes manières dans de nombreux endroits différents. […] Notre travail consiste à savoir comment ajouter de la valeur”, insiste-t-il.

Laisser un commentaire

Fermer le menu