Unibail-Rodamco-Westfield relooke entièrement le Forum des Halles
Temps de lecture estimée : 3 minutes

Après avoir amorcé le gigantesque chantier de la Canopée en 2016 pour se moderniser et dynamiser son quartier, le Forum des Halles inaugurait jeudi 29 septembre 2022, un nouvel espace de 10 000 m2 , dédié à une offre de restauration et à de nouveaux commerces de mode. L’ambition des équipes de la foncière étant d’accélérer la mutation et la diversification de son parc de centres commerciaux afin de les rendre, non seulement plus attractifs, mais aussi plus écologiques.

Médiathèque, cinéma, jardin, food-courts, le centre-commercial français n’est plus cet archaïque labyrinthe qui enferme les consommateurs pour les forcer à consommer. La preuve en est avec tout un parc commercial en France, qui, progressivement, selon ses bailleurs et ses exploitants, diversifie sa palette d’offres et de services pour devenir un lieu de loisirs et de rencontres à part entière autour du shopping. À commencer par le centre commercial de Westfield Les Halles (75 000 m2) qui, après avoir investi 20 millions d’euros dans la réhabilitation de l’aile de la porte du Louvre, inaugurait jeudi 29 septembre 2022, après deux ans de travaux, 10 000 nouveaux mètres carrés dédiés à la mode et la restauration. Parmi ces nouveaux acteurs, 24 nouvelles marques, dont 10 nouvelles enseignes de restauration (parmi elles des franchises). L’objectif de ce réaménagement pour la foncière? Répondre aux nouvelles attentes des consommateurs appréciant de se restaurer après leurs achats dans un environnement plus design et plus lumineux qu’auparavant mais également amplifier le portefeuille de marques du site.

Nous avions deux ambitions fortes. D’abord enrichir l’expérience du cinéma UGC, en y accolant un food hall du côté de la rue de la porte du Louvre, mais aussi répondre aux attentes de ceux qui voulaient s’implanter depuis longtemps chez nous. Parmi ces dix nouveaux points de vente, un restaurant KFC qui ouvre sous un concept innovant par rapport à son périmètre européen, l’enseigne Starbucks, mais aussi Nachos, Lobsta, le néo-bistrot Twillsons, Sushi Way, ou encore Berliner”, explique Hugo Rey, directeur du centre Westfield Forum des Halles. Et ce dernier d’étayer ses propos en expliquant : “Nous avons donc fait redessiner les plans de cette aile pour y intégrer des enseignes désireuses de s’implanter depuis longtemps au Forum. Car nous avons très peu de rotation des cellules chez nous. Nous accueillons donc aujourd’hui la seule implantation Stradivarius de Paris-intramuros sur près de 800 m2 du côté de la Place Carrée, l’enseigne Bershka sur 1500 m2, ou encore Don’t Call Me Jennifer, qui rouvre chez nous, sur 450 m2 avec des cabines TikTok pour sa clientèle.”

Diversifier l’offre pour attirer davantage

De plus, la volonté de la foncière a été de décloisonner l’espace restauration et l’espace shopping permettant ainsi d’augmenter le temps de visite sur site alors que ce dernier, il y a quelques années encore, s’apparentait à un carrefour transitoire entre la rue et le métro. Et le le directeur du centre Westfield Forum des Halles de préciser cette évolution : “Nous cherchons à créer des expériences pour les visiteurs afin qu’ils reviennent et s’y sentent en sécurité. Nous n’avions pas de food court avant et peu d’offres de restauration à proposer aux visiteurs. La clientèle était de passage, pressée, et ne s’arrêtait pas forcément. Là, nous cherchons à transmettre des émotions, aussi bien autour du shopping que de la restauration.”

A LIRE AUSSI : Retail : le métro, une zone de chalandise idéale pour 46 % des retailers

Autre innovation qui devrait plaire aux familles dans ce complexe revendiquant aujourd’hui 53 millions de visiteurs annuels dont750 000 passagers quotidien passant par la gare de Châtelet-les Halles : La mise en place de “Game On”une zone de 300 m2 dédiée au jeu vidéo et au “rétro-gaming”, sans aucun cloisonnement entre les magasins et les restaurants pour enrichir d’avantage le parcours client et attirer davantage les familles. Autre objectif des équipes de la foncière ? Améliorer l’aménagement du centre pour en faire un lieu d’exemplarité en matière de développement durable (via la mise en avant de la biodiversité et de la sobriété énergétique). Pour se faire, Westfield s’est entourée de l’agence de design Saguez and Partners.

Devenir un exemple de sobriété écologique

“Le gouvernement nous demande de produire des efforts colossaux pour réduire la consommation d’énergie de 10 % sur toute la période hivernale. De ce fait, le groupe s’est engagé à faire -20 % d’économie avec les commerçants. Cela passe par un chauffage à partir de 17° seulement dans le centre puisque tous les clients gardent généralement leur manteau et à ne climatiser ce dernier qu’à partir de 26° en été. Cela passera par le choix de baisser l’éclairage extérieur comme celui des parkings. Une autre consigne consiste à installer des ampoules LED au plafond. Enfin, nous allons faire de la pédagogie auprès des clients, en leur diffusant des messages en ce sens. En parallèle, nous avons aussi renforcé nos baux verts. Nous allons mutualiser les livraisons pour limiter l’empreinte carbone via des camions roulant à l’électrique”, précise Anne-Sophie Sancerre, directrice générale des centres commerciaux en France d’Unibail-Rodamco.

A noter que le complexe commercial s’inscrit aussi dans le programme “Better Places 2030”. La rénovation de cette aile aura elle même été pensée dans une logique de RSE par la foncière. Cela en utilisant, de façon moindre, les matériaux en verre pour limiter les coûts carbone ainsi qu’en privilégiant la pierre de Buffon en provenance de Bourgogne.

A LIRE AUSSI : Élisabeth Borne : “Préférer les économies choisies plutôt que les coupures subies”

Laisser un commentaire

Fermer le menu