Pas de réouverture à minima des restaurants avant la mi-février
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Jean Castex officialise le maintien de la fermeture des restaurants. Nouveau coup dur pour la profession qui voit encore la date d’une prochaine ouverture repoussée sine die.

À l’occasion d’une nouvelle conférence de presse, Jean Castex a confirmé la non-ouverture des restaurants le 20 janvier prochain. le Premier ministre a donc officialisé ce que les principaux intéressés savaient déjà. Notamment depuis la réunion qui s’était tenue mardi dernier à Bercy entre Bruno Le Maire, Alain Griset et les principales organisations professionnelles. Aucune réouverture des restaurants n’est prévue avant la mi-février à minima.

À LIRE AUSSI : Enseignes en réseau, Procos tire la sonnette d’alarme

“Il n’est pas question de baisser la garde”, a précisé Jean Castex qui a également expliqué que les salles de sport, les cinémas , les théâtres ou encore les musées resteront fermés durant tout le mois de janvier. Un nouveau point sera fait le 20 janvier prochain pour évaluer à nouveau la situation. De même, les remontées mécaniques dans les stations de ski demeureront fermées. Le Premier ministre espère pouvoir les rouvrir à l’occasion des prochaines vacances de février. Là aussi, un point sera fait le 20 janvier pour donner le la.

À LIRE AUSSI : Pas de réouverture des restaurants le 20 janvier mais de nouvelles aides gouvernementales

Le couvre-feu à 18h sera maintenu dans les 15 départements de l’Est. Jean Castex a annoncé que 10 autres départements, toujours dans l’Est de la France, pourraient être concernés par ce couvre-feu à 18h d’ici la fin de la semaine. Les préfets auront la responsabilité de prendre les décrets nécessaires. Le gouvernement semble très attentif aux différents variants découverts au Royaume-Uni et en Afrique du Sud dont les formes seraient plus contagieuses. Avec mécaniquement l’apparition de formes plus graves de la maladie. Jean Castex a confirmé la fermeture des frontières entre la France et le Royaume-Uni. Seules les personnes disposant de tests négatifs effectués outre-Manche pourront rentrer sur le sol français.

À LIRE AUSSI : Aides financières : têtes de réseaux, les grandes oubliées ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu