Nouvelle acquisition pour l’enseigne bio Le Marché de Léopold
Temps de lecture estimée : 1 minute

La consolidation dans le secteur du bio se poursuit. Si l’opération n’a pas l’ampleur du rachat de Bio c’Bon par Carrefour en novembre dernier, elle marque l’excellente santé d’un marché en pleine croissance.

Acteur spécialisé dans la distribution bio, le Marché de Léopold, fondé en 2008 par Benjamin Quiras, poursuit son développement via une nouvelle opération de croissance externe. En effet, l’enseigne vient de racheter la marque Un Autre Chemin, supermarché bio implanté principalement dans le Nord. Ce sont au total cinq points de vente bio qui rejoindront ainsi le réseau des 21 magasins le Marché de Léopold. En 2019, signe de l’attractivité du bio pour les investisseurs, l’enseigne dirigée par Benjamin Quiras avait fait entrer dans son capital le fonds d’investissement indépendant Vespa Capital.

A LIRE AUSSI : Bio c’Bon passe dans le giron de Carrefour

À la fin de l’année 2020, le Marché de Léopold indique avoir enregistré une croissance de 20 %. “Si la tendance du bio s’est vue réaffirmée, portée par une conjoncture inédite, elle a fait croître la fréquentation de ses magasins ainsi que le panier moyen de ses consommateurs (+ 30 % lors du premier confinement)”, explique l’enseigne.

En 2020, le Marché de Léopold aura également étoffé son réseau en ouvrant trois nouveaux points de vente à Ancenis (44), Libourne (33) et Le Mans (72). Pour Vincent et Matthieu Beaumont, co-gérants d’Un Autre Chemin et désormais associés au capital du Marché de Léopold :

“Sur un marché du bio qui se concentre, ce rapprochement nous permettra d’être plus performants et de proposer une offre en phase avec les nouvelles attentes des consommateurs.”

Cette acquisition permettra ainsi au Marché de Léopold d’accroître son maillage territorial nordiste à Coudekerque-Branche, Béthune, Douai, Coquelles et Grande Synthe.

A LIRE AUSSI : Sylvain Ferry prend la direction générale de Biocoop

Laisser un commentaire

Fermer le menu