Marques Avenue accélère sur la seconde main
Temps de lecture estimée : 2 minutes

Le spécialiste de l’outlet vient de lancer 2nde Avenue, une plateforme digitale dédiée à la seconde main. En parallèle, le groupe dirigé par Zakari Leriche va progressivement déployer son offre dans ses différents centres.

En partenariat avec la start-up The Second Life, créée par Arthur de Soultrait qui exploite sa technologie en marque blanche, le groupe Marques Avenue veut accélérer sur la seconde main en proposant, depuis le début du mois de janvier, une offre dédiée baptisée 2nde Avenue. “Nous donnons la possibilité à nos clients de vendre les vêtements qu’ils n’utilisent plus, d’en connaître la valeur via un argus en temps réel, de les envoyer gratuitement et d’obtenir une carte cadeau dont ils pourront se servir dans nos différents centres”, explique Zakari Leriche, directeur général de Marques Avenue. Et ce dernier d’ajouter : “Aujourd’hui, il apparaît, derrière plusieurs études, que vous ne portez pas régulièrement 70 % des vêtements qui composent votre armoire. Cette solution en ligne deviendra un nouveau canal de distribution. Ce qui nous permettra de partir à la conquête de nouveaux clients qui n’avaient pas l’habitude de fréquenter nos centres”.

À LIRE AUSSI : Westfield s’essaie à la seconde main

Mais Marques Avenue ne compte pas s’arrêter à cette seule solution en ligne. Dans un second temps, le groupe mettra en place, dans ses centres, plusieurs kiosques, estampillés 2nde Avenue, et dédiés à la seconde main. Cette offre verra le jour au printemps 2023. Via cette dernière, les clients auront la possibilité de vendre physiquement des vêtements dont ils n’ont plus l’usage. En septembre 2023, Marques Avenue accélèrera encore en utilisant une boutique vide, d’un de ses centres, pour organiser un service supplémentaire, à l’occasion d’événements spéciaux, pour permettre à ses clients d’acheter, cette fois, directement des articles de seconde main, dans ces pop up stores.

Rajeunir sa clientèle

“Attention, ne vous trompez pas. Ce ne sera absolument pas une offre discount. Ce seront des vêtements de grandes marques que les familles ont l’habitude de trouver dans nos centres. Aujourd’hui, nous adressons une clientèle CSP+. Avec cette nouvelle offre, nous cherchons à cibler les enfants, souvent adolescents, de nos consommateurs historiques”, poursuit Zakari Leriche.

Via le lancement de l’offre 2nde Avenue, le groupe cherche véritablement, on le voit, à rajeunir sa clientèle. Le succès d’applications comme Vinted ne laisse pas d’autres choix aux acteurs traditionnels souhaitant ne pas passer à côté de nouveaux leviers de croissance.

À LIRE AUSSI : Offres de location et de seconde main pour Petit Bateau

Laisser un commentaire

Fermer le menu