Le tribunal de commerce de Paris valide le plan de sauvegarde de Rallye
Temps de lecture estimée : 1 minute

C’est officiel. Le tribunal de commerce de Paris a arrêté les plans de sauvegarde de Rallye, maison mère de Casino et de ses filiales.

Dans un communiqué, le groupe Casino a été informé de la décision du Tribunal de commerce de Paris d’arrêter le plan de sauvegarde de Rallye ainsi que celles de ses filiales Cobivia, HMB et Alpétrol, spécialisées dans l’investissement et la gestion de fonds mais également de leurs maisons-mères les sociétés Foncière Euris, Finatis et Euris.

Cession d’actifs et arrêt des dividendes

Le groupe a assuré travailler sur des axes forts de développement : premium, proximité et e-commerce. D’autres métiers vont être ciblés, notamment ceux liés à l’énergie et à la data. De plus, Le groupe maintient son plan de cession d’actifs à hauteur de 4,5 milliards d’euros à travers la France d’ici le premier trimestre 2021. Il rappelle que sur 2,1 milliards d’euros d’actifs cédés, 1,8 milliard d’euros ont d’ores et déjà été encaissés. Par ailleurs, Casino rappelle qu’aucune distribution de dividendes n’aura lieu durant l’année 2020.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu