Commerce unifié, la nouvelle licorne des retailers ?

Commerce unifié, la nouvelle licorne des retailers ?

Temps de lecture estimée : 2 minutes

Dans une récente étude, Proximis, livre un aperçu des attentes des retailers en matière de commerce unifié. Quelles actions stratégiques ces derniers comptent mettre en œuvre ? Éléments de réponse.

Le parcours d’achat optimisé reste la nouvelle marotte des retailers. Dans une récente étude, Proximis, révèle quelques unes des opérations que souhaitent développer les retailers pour améliorer l’expérience client. Ainsi 72 % des répondants, souhaitent travailler sur l’ensemble des canaux (en ligne, en magasin). “Attention à ne pas confondre l’omnicanal et le commerce unifié. Le premier est une succession de solutions destinées aux différents canaux des retailers sans forcément de cohérence entre eux. Le commerce unifié gère de manière homogène tous les canaux et ne s’articule qu’autour du consommateur”, explique Élise Karamujic, directrice marketing de Proximis.

Le commerce unifié accroît le panier moyen

Ainsi, on apprend que 43 % des répondants prévoient d’implanter une solution de commerce unifié en 2020. Tandis que 59 % souhaitent améliorer la capacité à créer une vue unique du consommateur. “Il faut avoir en tête que le panier unifié sert le consommateur. La possibilité de mixer, par exemple, plusieurs types de livraison (click and collect, à domicile, etc) sur le même panier”, remarque Élise Karamujic. Et cette dernière de noter que le panier unifié aurait tendance à augmenter la valeur du panier moyen. “La Grande Récré a augmenté la valeur de son panier moyen de 16 % depuis l’installation d’une solution de commerce unifié. C’est aussi le cas de JouéClub, qui en dépit de quelque 300 coopératives, a réussi en sept mois à globaliser ses solutions de commerce”, ajoute Élise Karamujic.

Une expérience client optimisée

L’étude note que les retailers souhaitent, pour 56 % d’entre eux, donner accès aux collaborateurs web et magasins une vue complète de l’inventaire. Alors qu’ils sont seulement 55 % à vouloir former la force de vente sur la digitalisation et l’adoption des nouvelles technologies. “Le commerce unifié est la clé du futur retail. Aujourd’hui, certaines enseignes sont encore un peu réticentes à s’y mettre car beaucoup disposent de plusieurs solutions différentes adaptées à leurs nombreux canaux de vente. Ces retailers estiment qu’il serait, à tort, sans doute complexe d’unifier cet ensemble”, explique Élise Karamujic.

Laisser un commentaire

Fermer le menu