Brico privé, propriété des Mousquetaires, mis à l’amende par la Cnil
Temps de lecture estimée : 1 minute

L’autorité administrative vient de prononcer une sanction de 500 000 euros à l’encontre du pure-player, spécialiste du bricolage.

Après avoir réalisé trois contrôles entre 2018 et 2021, la Cnil vient de décider de sanctionner la société Brico privé, éditrice du site bricoprive.com après avoir constaté plusieurs manquements “concernant le traitement de données personnelles des prospects et des clients.” L’autorité administrative indépendante a donc, dans la foulée, prononcé une sanction de 500 000 euros à l’encontre de la filiale du groupement Les Mousquetaires. La Cnil reproche au site internet d’avoir conservé “les données de plus de 16 000 clients n’ayant pas passé commande depuis cinq ans.” Par ailleurs, l’autorité a également constaté qu’il en était de même “pour plus de 130 000 personnes ne s’étant pas connectées à leur compte client depuis cinq ans.”

Toutefois, la Cnil remarque que la société Brico privé a mis en place, en cours de procédure, des mesures pour apporter les modifications nécessaires pour se mettre en conformité avec le RGPD. Cela vaut pour l’obligation de limiter la durée de conservation des données, l’obligation d’information des personnes, le droit à l’effacement et enfin l’obligation d’assurer la sécurité des données personnelles. L’autorité administrative note également que plusieurs autres manquements ne sont pas soumis à la coopération européenne mais au CPCE [Code des postes et des communications électroniques] et à la loi Informatique et Libertés. Parmi les points non respectés par la société Brico privé, l’obligation de recueillir le consentement des personnes à des fins de prospection commerciale par courriel et enfin un manquement relatif aux cookies. Pour ce dernier point, la Cnil précise que désormais “plus aucun cookie publicitaire n’est désormais déposé avant que l’utilisateur n’ait donné son accord.”

A LIRE AUSSI : Chaussea devra céder quatre points de vente La Halle

Laisser un commentaire

Fermer le menu